REVEILLEZ VOUS

Partage de données sur la progression spirituelle
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le retour de Jean Calvin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sun is shining

avatar

Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Le retour de Jean Calvin   Sam 10 Aoû - 4:31

"Chers amis , mes frères et sœurs en humanité !

Je suis, ou plutôt j’étais Jean CALVIN, ce réformateur courageux qui osa briser les dogmes tyranniques de l’église catholique romaine pour inciter ses concitoyens à se prendre en charge, de manière responsable, face à la vie et face à Dieu ! Certes j’ai aussi été stupide dans bien des domaines et j’ai fait de graves erreurs, comme celle de faire brûler Michel SERVET, ce médecin avant-gardiste, mais je fus, comme le dit la plaque qui commémore cet événement près de l’Hôpital Cantonal : « victime des erreurs de mon temps » !

Je vis depuis plusieurs siècles dans les mondes spirituels mais je me suis senti apelé à revenir quelques instants sur Terre pour vous mettre en garde contre un fléau pire que l’église catholique du passé : le MATERIALISME ! Cette « religion », non officielle mais d’une immense puissance, a pris le relai des religions du passé et a imposé à presque tous les Occidentaux ses vues et ses croyances pernicieuses. Le matérialisme vous incite à croire que vous n’êtes qu’un être de matière destiné, en mourant, à disparaître pour toujours dans le néant ! Sort funeste qui vous fait vivre dans la peur constante de mourir. Regardez comment fonctionnent les « étranges lucarnes » de votre télévision : pour accroître votre peur de mourir et votre stress, voici le « journal télévisé » qui vous montre toutes les morts et les catastrophes qui suviennent sur la planète Terre… et quand vous êtes au sommet de l’anxiété, alors arrive, comme par hasard, la publicité qui vous dit « Oui,vous avez peur ! Oui la mort vous guette ! Mais si vous consommez, ça ira mieux ! » Et vous voilà enfermés dans une spirale infernale : plus vous consommez, plus vous êtes intoxiqués et plus votre stress augmente ! »

Le matérialisme vous a fait oublier que vous êtes des êtres de luimière qui ont créé un corps mental, un corps émotionnel et un corps phsyique. Puisque seul votre corps de matière peut mourir vous pouvez sortir des prisons limitées de croyances fausses et réaliser qu’avec vos corps émotionnel, mental et spirituel, vous êtes immortels et éternels ! Comprendre cela change totalement la vie car, au lieu d’être soumis à la peur, vous pouvez vous ouvrir à la sagesse de votre corps de lumière et de tous les habitants des mondes spirituels : anges, guides, êtres de la nature, ancêtres et Maîtres spirituels.

En vous délivrant du matérialisme et des fausses croyances intellectuelles qu’il propage, vous pouvez réenchanter votre existence et bénéficier à nouveau du soutien des êtres de lumière qui, comme des parents bienveillants, veillent sur votre évolution vers une conscience de paix, de partage et d’unité dans la diversité.

C’est le matérialisme qui vous a fait perdre tout contact avec la nature et avec vos amis les animaux. Vous les tuez par milliards pour manger une viande qui empoisonne vos corps. Pour les élever, vous détruisez les forêts tropicales à un rythme effréné sans réaliser que si cela continue vous n’aurez bientôt plus d’oxygène pour respirer. Vous buvez un lait qui a été conçu pour les veaux, pas pour les êtres humains et, sur l’autel d’une science sans conscience, vous immolez des millions d’animaux de laboratoire pour mettre au point des médicaments chimiques dont l’abus vous intoxique et pollue votre environnement. Egarés dans les fausses croyances du matérialisme, vous avez oublié que le commandement « Tu ne tueras point ! » concerne non seulement vos frères humains mais aussi vos frères animaux ! Dans votre course folle vers toujours plus de biens matériels, vous détruisez votre Mère la Terre en méprisant les conseils des sages et des chamanes qui, depuis la nuit des temps, vous incitent à vivre en harmonie avec elle. Complétement déboussolés, affolés, vous courez dans le labyrinthe de vos idées folles à la poursuite d’un « Progrès » au nom duquel toutes les exactions sont permises. Vous avez remplacé la veau d’or des anciens hébreux par le « Dieu Argent » et, au nom du « Profit à tout prix », vous mettez en esclavage des millions d’êtres humains obligés de travailler dans des conditions inhumaines pour enrichir des actionnaires et des banquiers qui croulent sous les poids de leurs fortunes !

Vos aliments et vos vaccins sont bourrés d’additifs chimiques toxiques qui ruinent votre système immunitaire et vous poussent dans les bras de ces « maladies de civilisation » pour lesquelles le corps médical vous prescrit des médicaments chimiques, des opérations chirurgicales ou des rayons X ! Les excès de la médecine moderne ne constituent-ils pas un fléau qui tue plus que les maladies du passé ?

Alors que des machines utilisant des « énergies libres » existent depuis bien des années, les peuples sont maintenus sous dépendance du pétrole et du nucléaire, uniquement parce que ceux qui détiennent le pouvoir en veulent toujours plus et ont peur de tout changement qui mènerait vers la fraternité, le partage et l’abondance pour tous.

La peur des autres vous pousse à entretenir des armées qui n’ont plus aucun sens lorsque vous réalisez que vous faites tous partie de la même famille humaine.

Le moment n’est-il pas venu de sortir des concepts intellectuels limités pour découvrir une spiritualité vivante, joyeuse et sereine fondée non sur des croyances limitées mais sur l’expérience personnnelle des mondes non matériels, comme l’enseignent les chamanes depuis toujours ?

Vous pourrez alors venir en aide à tous ces malades mentaux qui souffrent de phénomènes de « possession » (voir annexe 1).

Le moment n’est-il pas venu de devenir les pilotes conscients du « Vaisseau spatial Terre » et de collaborer avec tous les êtres qui, sur d’autres planètes plus évoluées, vivent déjà en respectant la « Loi de l’Un » (voir annexe2)

Mes frères et sœurs en humanité, je vous exhorte à sortir de l’hypnose collective matérialiste dans laquelle ceux qui vous gouvernent veulent à tout prix vous maintenir pour garder leur pouvoir. Ne vous contentez pas de vous indigner, délivrez-vous des fausses croyances et des mensonges qui vous ont privé de votre capacité à créer la vie magnifique dont vous rêvez !

Réveillez-vous, sortez du poulailler des faux dogmes, ouvrez les ailes de votre conscience et envolez-vous dans la ciel de la joie, de l’amour et de la fraternité avec tous les êtres vivants ! Vive la vie libérée !

Jean CALVIN


Annexe 1 : Les phénomènes de « possession ».
Il arrive souvent que des personnes n’ayant pas reçu une éducation spirituelle suffisante ne sachent pas qu’elles doivent, après leur mort, monter vers la lumière. Déboussolées par la perte de leur corps physique, elles ne comprennent pas qu’elles sont mortes et se croient prisonnières d’une sorte de mauvais rêve. En proie à des émotions intenses de peur, de panique et de désarroi, ces entités (nous appellerons ainsi ces êtres décédés qui n’ont pas compris qu’ils étaient morts) essaient à tout prix de retourner vers le monde matériel. Elles font tout pour capter l’attention des vivants, mais ceux-ci, à part quelques clairvoyants, ne les voient pas et passent à travers elles sans même s’en rendre compte. Le sentiment d’insécurité et de solitude des entités désincarnées qui ne peuvent pas communiquer avec leurs proches grandit sans cesse. Il peut les pousser à une colère nourrie par la peur de se trouver dans un monde immatériel qui les insécurise puisqu’elles font l’expérience d’une sorte d’horrible cauchemar. Obsédées par le désir d’avoir un corps de matière pour « revenir sur terre », certaines de ces entités cherchent alors à « squatter » un corps humain.
Si elles rencontrent un être psychiquement fragile, elles parviennent à se glisser dans son corps et à s’exprimer à travers lui. La malheureuse victime est alors « possédée » par une entité qu’elle subit sans pouvoir lui résister. Ce phénomène de possession peut être permanent ou survenir par intermittence. Dans ce dernier cas, la personne possédée explique clairement, dans ses moments de lucidité, que « quelqu’un prend soudain possession d’elle et lui fait dire ou faire des choses qu’elle ne peut absolument pas refuser parce qu’elle est totalement subjuguée ».
Comme l’entité est souvent la proie d’émotions très intenses, elle va, lorsqu’elle possède la personne dont elle occupe le corps, crier, vociférer, tenir des propos violents, proférer des injures et donner des coups, allant parfois jusqu’à l’assassinat. De nombreux meurtriers disent : « Ce n’est pas moi qui ai tué. J’ai été pris par une « force » à laquelle je ne pouvais pas résister et qui m’a obligé à agir en dominant complètement ma propre volonté. »
En fait, l’entité qui pousse ainsi à la folie celui dont elle a pris possession n’est pas « méchante ». Sa violence n’est qu’un cri de désespoir, un appel à l’aide. Hélas, dans les pays occidentaux, la plupart des locaux de police et des hôpitaux psychiatriques ignorent tout de ce phénomène et traitent ces situations d’un point de vue purement matérialiste. On considère les possédés comme des fous dangereux et on les enferme en leur injectant de hautes doses de neuroleptiques qui les assomment pour quelques heures ou quelques jours. Quand ils se réveillent, ils sont dans un brouillard psychique et un mal-être physique tels qu’ils n’arrivent plus à retrouver leur lucidité. Empoisonnés par des drogues chimiques qui les coupent de leurs sensations, de leurs émotions et de leurs pensées personnelles, ils se sentent étrangers à eux-mêmes. C’est la schizophrénie sur ordonnance, la folie iatrogénique, c’est-à-dire créée par l’intervention médicale qui, au lieu de les aider, les enfonce toujours plus profondément dans la maladie psychiatrique ! Du coup, les entités qui les obsèdent accroissent leur emprise sur eux et les poussent à des manifestations de panique émotionnelle ou de violence qui justifient de nouvelles injections. Une spirale descendante vers l’enfer est mise en place et elle pourra durer des années, voire des dizaines d’années, jusqu’à la mort de la personne possédée qui ira, dans sa confusion, rejoindre le lot des entités désincarnées cherchant, dans une quête jamais satisfaite, à retrouver la sécurité d’un corps de matière.
Les personnes qui se soumettent à des exorcismes pratiqués par des prêtres ou des thérapeutes sans rien changer à leurs habitudes ni rien apprendre pour mieux gérer leur vie n’obtiennent que des rémissions et non des guérisons réelles. La seule guérison qui soit authentique, complète et durable consiste à avoir appris à gérer soi-même sa santé sur tous les plans et à tout moment. Le monde du bas astral contient de véritables monstres qui se nourrissent des émotions négatives des êtres humains. Ils se font aider, dans leur vampirisme démoniaque, par tous les individus qu’ils parviennent à infecter par des croyances matérialistes. Ils manipulent sans relâche les émotions négatives pour maintenir l’humanité dans un véritable esclavage mental et émotionnel. Pour assurer leur pouvoir, ils ont besoin que la confusion et le chaos règnent. Ils sont donc à l’origine des sociétés secrètes, des financements occultes des partis politiques, des multinationales et des financiers qui vampirisent les peuples, des militaires qui veulent tout régler par les armes, des scientifiques qui ont vendu leur âme aux industriels, des experts de tous ordres qui fonctionnent avec des idées intellectuelles privées de toute dimension spirituelle, des parents et professeurs qui enseignent aux enfants comment étouffer toutes leurs émotions pour devenir des robots contrôlés par la raison et l’obéissance aux dogmes sociaux."
http://www.santeglobale.info/newsletters-2013/newsletter-03-05-2013-2/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le retour de Jean Calvin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE SERMON DE SAINT LÉONARD DE PORT-MAURICE SUR LE NOMBRE DES ÉLUS
» Retour en force des feux de la St Jean ?
» Le retour d'Élie.
» Les scribes et le retour d'Elie
» Retour Citation de Saint Jean-Paul II/sujet/Avent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REVEILLEZ VOUS :: SPIRITUALITE :: DIVERS-
Sauter vers: