REVEILLEZ VOUS

Partage de données sur la progression spirituelle
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La Magie du Lâcher-Prise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shakti_Om

avatar

Nombre de messages : 3
Date d'inscription : 25/01/2006

MessageSujet: La Magie du Lâcher-Prise   Jeu 9 Fév - 1:56



Bonjour sunny
Je n'ai pas trouvé d'espace spécifique pour mon post .... alors je le mets ici ! Libre à toi superwand de le "déménager"
geek




La Magie du Lâcher-Prise



Sonia Deffrennes
our www.adapa.org janvier 2006



Combien de fois n’avons-nous pas entendu parler de lâcher-prise ? lâche, lâche, lâchez … que ce soit dans les articles, les canalisations, les cartes d’inspiration, séances de travail ou échanges de point de vue … A quoi je suis longtemps questionnée, sur quoi lâcher-prise ? Avec ce sentiment de ne pouvoir faire plus et en conflit avec le besoin de laisser place à la différence, à la compassion, à l’acceptation de l’autre tel qu’il/elle est. J’avais alors la franche sensation d’être libre alors que j’étais au contraire enchaînée à ce que je craignais perdre : une certaine idée du bonheur, ce bonheur matériel, la jolie pelouse et les barrières blanches, le confort établi, la routine normalisée et rassurante. Tous ces éléments qui déclenchent cette question « Mais qu’est-ce que tu peux vouloir de plus ?? » et là vous vous dites : je ne sais pas ! La sérénité, la joie de vivre, ce sentiment de bonheur simple et essentiel si difficile à définir … le vrai bonheur, celui de l’intérieur pas celui qui vient du dehors !
Et le jour où vous lâchez ces illusions du bonheur vient avec cette courageuse décision une étrange sensation de liberté, de légèreté. Vous êtes libre, vraiment libre car vous n’avez plus rien à perdre, tout à gagner, à construire sur des bases nouvelles, celles qui correspondent à qui vous êtes là dans cet instant. C'est comme un état cotonneux qui vous enrobe, une espèce de foi retrouvée tout à fait irrationnelle … on a tout et on jette tout en l’air ! Mais ça c'est sans doute une des caractéristiques de cette nouvelle énergie et pour cause puisqu’elle ressemble à tout sauf à celles que nous quittons (ou avons quittées).

Mais que s’est-il bien passé ?

Une interprétation qui n’engage que moi … J’imagine le canal qui relie notre corps à notre Sur-Moi, présence ‘Je suis’ ou comme vous voudrez l’appeler, cette part de nous qui reste dans les dimensions supérieures et constitue notre « reliance », notre radar, notre pilotage automatique cosmique. Ce gros tuyau permet un échange d’informations sous forme d’énergies subtiles, de vibrations (comme des connexions électriques, nerveuses )

Quand nous ne sommes pas en intégrité, en harmonie, avec notre Moi Authentique (celui que nous avons choisi lors de notre programmation de vie), ce tuyau s’encombre et il devient difficile pour notre Sur-Moi de faire passer les impulsions subtiles nécessaires. Non seulement nos récepteurs sont en panne mais le sont également nos émetteurs. Comment alors accéder à la grille cosmique avec nos attributs authentiques si nous ne sommes pas nous-même. C’est comme essayer de s’enregistrer avec le pseudo d’un autre, vous accéder à un profil qui n’est pas le votre avec toutes les conséquences dont celle de ne pas être perçu comme celui que vous êtes, vous attirez des personnes qui ne vous correspondent pas et n’attirez pas celles qui devraient l’être.
En effet, en acceptant des situations sociales, affectives, professionnelles voire physiques qui nous compromettent (valeurs polluantes de l’éducation, responsabilités héritées, …), nous nous déguisons en une autre entité et non seulement nous devons faire face à une perte d’énergie conséquente mais nous sommes susceptibles de ‘rater’ ceux et celles avec qui nous sommes censés avoir rendez-vous (pour le peu qu’ils/elles soient prêts !) Comment ces partenaires de mission pourraient-ils nous reconnaître ?

Au jour où vous avez ‘épluché’ vos êtres de leurs résidus karmiques, de leurs cicatrices émotionnelles et que vous choisissez d’écouter votre cœur, votre âme se libère d’un poids énorme et le canal (le tuyau de connexion) se libère de toute obstruction (ou presque). Vous n’avez plus le poids du costume de celle ou de celui que vous n’êtes pas. Vous voilà votre vrai Moi, réénergisé (après la phase de changement parfois délicate et demandante) rayonnant son signal sur la grille… attirant les synchronicités. On vous trouve et vous trouvez. Tout peut commencer à se mettre en place pour la grande avancée.

C'est comme si en étant celui ou celle que l’on n’est pas vraiment en assumant des attitudes que l’on réprouve intérieurement, on gaspillait toute une énergie vitale, comme si on reprogrammait ses cellules et son rayonnement énergétique car on ne peut juste prétendre, on se programme inconsciemment par les pensées que l’on a émis pour pouvoir supporter une situation. De ce fait on se compromet bien plus que l’on s’imagine.

Ainsi, tant qu’on ne lâche-pas, on ne peut être celui ou celle que l’on est vraiment. Une fois le masque tombé (abandon du travail qui ne nous correspond plus, des relations, d’un lieu de résidence, d’un modèle, de situations majeures insatisfaisantes) on retrouve notre identité vibratoire authentique et on peut enfin se retrouver au bon endroit, au bon moment avec les bonnes personnes dans un corps régénéré.
Il est possible que lors de ce processus nous ayons des sursauts d’énergie, on voit pointer des solutions par miracle mais celles-ci peuvent n’être que temporaires et pas vraiment adéquates ou du moins elles ne se concrétisent pas forcément. Cela peut être vu comme un réamorçage du flot d’énergies.

L’attente tue les opportunités. En étant en attente, d’abord, on émet une vibration qui nous plonge plus encore dans l’attente de cet événement mais plus encore, qui nous dit que cette attente correspond bien à ce que notre âme désire, à notre plan réel de vie ? Même si cela nous charme ou séduit notre mental, notre ego ou notre corps émotionnel, comment pouvons-nous vraiment savoir ? Le parcours ne se fait pas toujours en ligne droite !

Quand on est libéré de toute entrave (y compris et surtout les vieux modèles obsolètes) l’âme peut enfin prendre le chemin désiré qui sera efficace pour l’atteinte de l’objectif de l’expérimentation. Quand on parle d’intégrité dans les canalisations, c'est réellement ce regard que l’on se lance dans le miroir « Eh, qu’est-ce que tu fais ? Pourquoi tu acceptes ça ? Tu sais que c'est autre chose que tu désires … »

Et là attention à notre corps de souffrance qui risque de nous faire chavirer dans la complaisance de cette douleur…
Alors, de quoi avons-nous peur ? Du qu’en dira-t-on ? Des conséquences encore inconnues ? Peur de faire mal aux autres ? De se tromper ?

Mais c'est nous que nous trompons en nous forçant à accepter l’inacceptable, cette situation que nous savons ne pas ou ne plus nous convenir. Mais plus encore, sachant que nous avons établi des contrats d’âmes, quand nous sommes à l’étroit dans nos costumes empruntés, nous avons d’une façon ou d’une autre touché du doigt la fin de notre contrat. Que nous ayons réussi ou pas l’échange, l’âme crie son besoin de liberté pour passer à l’étape suivante si elle perçoit que c'est peine perdue quant à ce contrat là. Certes, il est difficile de savoir si oui ou non nous avons rempli notre contrat car le voile nous empêche d’y voir assez clair pour le connaître en détail. Peut-être le but est d’aider l’autre à passer le cap, de faire en sorte que l’autre reste ancré dans la matière, de créer une situation de doute, de manque, de remettre la personne dans le contexte connu lors de son enfance pour mieux pouvoir passer au-dessus et guérir cette blessure profonde, … chaque cas est particuliers.
En tous les cas, c'est notre âme qui nous fait savoir que c'est « game over, no credit left » (jeu terminé, il n’y a plus de partie gratuite). Aussi, en faisant traîner les choses, non seulement on perd un temps précieux mais on risque de gâcher des opportunités. En donnant votre démission, votre patron aura peut-être la ‘claque’ de sa vie qui l’obligera de se remettre en question (ce que rien n’aurait alors obligé) et cela sans compter le destin d’une autre âme en attente de cette position nouvelle pour agir … On oublie souvent que l’on se trouve au beau milieu d’une grille. En bloquant notre évolution d’âme, on bloque celle de l’autre et celle du Tout car tout est lié et tout se rejoint.





Alors lâcher –prise face à l’incertitude ! à l’inconnu. Si la peur vous tenaille, si vous avez peur de perdre vos certitudes même si elles vont à l’encontre de votre joie intérieure, regardez-vous dans un miroir et demandez-vous tout haut « Suis en intégrité avec qui je suis ? Suis-je en train de jouer à être qui je ne suis pas ? »
Quelqu’en soient les raisons, il nous faut nous lever, être qui nous sommes, nous affirmer, nous libérer de tous ces éléments qui nous emprisonnent et nous empêchent de vibrer, de rayonner notre être de Lumière . La seule responsabilité première que nous ayons, c'est d’être celui ou celle que nous sommes vraiment, notre être authentique. Si ne l’assumons pas, nous ne faisons qu’encourager le modèle obsolète qui nous a conduit à tant d’aberrations. Ceux qui nous ont choisi dans leur vie (parents, amis, conjoints, enfants, …) nous ont choisi en fonction de notre cadre de mission et ils s’attendent à ce que nous soyons ces modèles, ils connaissaient notre plan d’âme, il n’y a pas de mystère.
Le monde a besoin de nous, la Terre et l’Humanité ont besoin de nos vibrations pour transmuter celles qui sont basses, tous nos frères et sœurs de Lumière attendent que nous contribuions à faire avancer d’un pas de plus le Tout vers ces temps glorieux où c'est toute l’humanité qui vibrera de sa radiance dorée
Soyez-vous
Soyez vrais et les miracles que vous avez tant attendus se produiront enfin
Soyez heureux
Adapa


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La Magie du Lâcher-Prise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le lâcher prise en méditation
» Exercices à pratiquer pour lâcher prise
» le lâcher - prise: définition sublime
» Le lâcher prise.
» Le lâcher prise, c'est quoi ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REVEILLEZ VOUS :: MATERIALITE :: BIBLIOTHEQUE-
Sauter vers: