REVEILLEZ VOUS

Partage de données sur la progression spirituelle
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 l'occident et la fin de la liberté individuelle

Aller en bas 
AuteurMessage
superwand
Grand Vaudou
avatar

Nombre de messages : 2266
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: l'occident et la fin de la liberté individuelle   Mar 17 Mar - 11:39

mes amis

je voudrais vous faire part de quelque chose qui me choque de plus en plus, étant donné que je suis désormais extérieur au monde occidental, j'ai donc un regard plus objectif

c'est la perte des libertés individuelles en occident

depuis le 11 sept, les choses s'accélèrent, et ça crève les yeux
le pire, c'est que personne ne se révolte

interdiction du tabac dans lieux publics, interdiction de l'alcool dans les stations services, interdictions des open bars, répression routière continuelle,
interdiction de penser librement, interdiction de dire certains mots et d'aborder certains sujets a la télé, la liste est longue

tout ce que je peux dire, c'est que je vis dans un autre continent, qui est bien moins développé que l'europe, dans un pays royaliste, ou la démocratie n'existe pas, et ou la liberté devrait etre de fait bien plus entravée
et bien ce n'est pas le cas

sachez qu'il y a bien plus de liberté ailleurs qu'en occident et particulièrement en france et aux usa, à l'heure actuelle

moi je peux fumer (meme si je suis non fumeur et que je déteste ça mais je reste contre les interdits de ce genre, les gens devraient apprendre a etre responsables)
je peux boire quand je veux,
si je fais un excès de vitesse, je peux parler avec la police et m'en sortir pour une petite amende de 10 euros
si je fais un gros excès de vitesse, je peux m'en sortir avec une amende de 20 euros
j'ai le droit de faire du bruit que ce soit en journée ou meme la nuit
j'ai le droit d'écouter de la musique meme dans un immeuble
j'ai le droit de faire la fete
j'ai le droit de vivre, de respirer
j'ai le droit d'embaucher , de débaucher sans etre assailli de charges
j'ai le droit de monter ma société pour moins de 1000 euros et ne pas payer d'impots pendant 2 ans

la liste est très longue

et pourtant, je vis dans un pays sous développé

ce que je veux dire par la, c'est que le soit disant développement des pays occidentaux ne mènent qu'a une chose,
un régime hyper sécuritaire et totalitaire, nuisant aux libertés individuelles fondamentales, et menant a un endormissement des masses

français, occidentaux, réveillez vous, prenez l'avion et allez voir ailleurs comment ça se passe

ne croyez pas que c'est ailleurs que ça va mal
c'est bel et bien chez vous

et je ne parle pas du systeme financier et bancaire qui est totalement aux abois en occident alors qu'ici on peut emprunter a taux zero avec un minimum d'apport

bref, aucune raison de rester en france ou en occident

voila je voulais amener ce débat ici
car ça me choque de voir tous les jours a la télévision , des libertés supprimées les unes après les autres sans que le peuple réagisse

tous dans les rues le 19 mars pour la révolution qui doit venir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reveillezvous.lightbb.com
TChaY

avatar

Nombre de messages : 24
Date d'inscription : 19/06/2008

MessageSujet: Re: l'occident et la fin de la liberté individuelle   Mar 17 Mar - 12:43

tu as tout à fait raison.

Benjamin Franklin disait : ""Une société prête a sacrifier un peu de liberté contre un peu de sécurité ne mérite ni l'une, ni l'autre, et finit par perdre les deux."

je ne sais pas si cela va continuez, mais j'ai bien peur que nos libertés déja bien réduite, continue à disparaitre au profit du controle.total de la masse. La prochaine grosse étape est 2011, la généralisation de la rfid dans différents secteurs... ( voir cette vidéo : https://www.dailymotion.com/mychannel/Tchay56/video/x8jek0_attention-puce-rfid-13_tech ).

La bète commence à sortir ses griffes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
superwand
Grand Vaudou
avatar

Nombre de messages : 2266
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: l'occident et la fin de la liberté individuelle   Mar 17 Mar - 21:51

je vais te dire
j'attend ce moment avec impatience, car ça prouvera enfin au monde
que nous, les conspirationnistes, ou plutot, les anti conspiration
étaient dans le vrai depuis dix ans

et ça sera le moment de frapper fort, car beaucoup de monde se raliera a notre cause

celle des hommes aux yeux ouverts
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reveillezvous.lightbb.com
caillou

avatar

Nombre de messages : 20
Age : 43
Localisation : Salon de provence
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: l'occident et la fin de la liberté individuelle   Mer 18 Mar - 11:37

C'est sûr que la logique de sécurité va à force à l'encontre de celle de liberté. Pour avoir ceci ne fais pas cela. Ok.

Pour autant, il y a des paradoxes absurdes chez l'humain. Pourquoi interdire la consommation de tabac alors que c'est la production qu'il faudrait stopper tout court. Le tabac est malsain pour le corps. C'est établi. L'Etat veut préserver les emplois du tabac alors il dit pas stop au tabac. Il fait de l'hypocrise économique et c'est tout... Car quitte à être coercitif, c'est l'interdiction de l'existence du tabac qui est à envisager.

Liberté de fumer = liberté de s'auto-détruire.
Liberté de fumer = liberté d'être con

Donc je dis non à une telle liberté. Je désire du du bon sens. Etre libre ou avoir du bon sens, je préfère la deuxième option. Car le bon sens mène aux bons choix, et donc à un mode de vie forcément acceptable...

Je sais bien que la notion de liberté c'est aussi -et surtout- être libre de faire les mauvais choix pour apprendre ce qu'il faut (ne pas) faire, être, penser... mais bon, avec le tabac l'humain est borné, donc ça suffit !!! Evil or Very Mad

De même pour l'alcool. Dans "conversations avec Dieu" il y a cette remarque "oui mais Jésus buvait du vin... " et Dieu répond "Et qui t'a dit que Jésus était parfait !?"

Si l'alcool nuit au corps pourquoi continuer à tolérer d'en produire ?

S'il devait y avoir des interdits, c'est en ce concerne tous les produits nocifs pour notre santé, pour notre planète... Quand on sait pas, on a la "liberté" de se tromper, mais quand on sait, ça devient de la bétise. Je prône pas les interdits, j'encourage le renoncement à la bétise. Smile

Ce n'est pas d'interdire dont il faut se soucier, c'est "pourquoi on continue à priduire ce qui nous nuit ?" C'est pas de perdre nos libertés dont il faut se soucier, c'est combien de temps encore va-t-on se comporter avec stupidité !?

Moi je suis pour des règles de bon sens. Et si un interdit est du bon sens, je vais pas le critiquer. Mais tout ce que je vois c'est un système économique qui nourrit des paradoxes. Avec des produits " de merde" (excusez moi du terme... Rolling Eyes ) il est question de faire du profit. Point barre ! Et ça ça m'agace de plus en plus.

Nous sommes juste du bétail. Et ça quelle que soit notre volonté d'aller contre le système. La part de ceux qui ne peuvent se passer de leur soumission au "confort" est trop importante.

superwand, tu dis "tous dans la rue", mais les gens qui descendent dans la rue ne le font pas pour la bonne raison. Ce n'est pas pour dire" non au capitalisme, non à notre bétaillisation" qu'ils se dressent contre le système, c'est pour dire "donnez moi un peu plus d'argent que je puisse continuer à consommer tout ce qui m'est proposé, peu importe que ce soit mauvais pour moi et pour la planète : PARTAGEZ VOS PROFITS !!!"... Voilà la démarche de la majorité des "révoltés".

La liberté les gens s'en fichent, c'est l'argent qu'ils veulent. Et la sécurité ça leur va, car ils ont peur que ceux qui ont moins s'en prennent à ce qu'il sont, même si c'est peu. On s'en sortira pas de cette logique... Rolling Eyes

Alors j'avoue commencer à être perplexe. D'un côté ceux qui modèlent lemonde le font avec leur Dieu "profit", et nous autres, la masse, on n'arrive pas à échapper à notre déesse "consommation". Pas tant par faiblesse, juste par habitude du confort matérialiste.

Pas sûre que les anges "liberté" et sécurité" fassent le poids dans ce combat... Crying or Very sad

Et peut-être que la "liberté individuelle" est en péril aussi parce qu'elle nécessite des moyens financiers pour demeurer viable. La société de consommation a peut-être fait de la liberté un sous-produit. Non ? Etre libre ça demande de l'argent... Car sans argent le quotidien est-il viable, j'entends bien dans notre société moderne ?...

Enfin bon, j'end emeure pas moins Besancenotiste... Cool

cordialment vôtre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
superwand
Grand Vaudou
avatar

Nombre de messages : 2266
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: l'occident et la fin de la liberté individuelle   Mer 18 Mar - 13:32

hmmm
primo l'argent donne de la liberté
deuxio, je trouve que ce n'est pas en supprimant les produits nocifs que ça va arranger quoi que ce soit, car si un produit disparait, un autre apparait

ce qui compte, c'est que l'homme fasse un travail sur sa conscience par rapport aux dépendances
donc ce n'est pas en l'interdisant de faire ci, ou en le privant de tel produit qu'il y arrivera
l'homme est tenté et sera toujours tenté
si ce n'est plus l'alcool, ça sera autre chose

je pense que c'est à l'homme de choisir sa vie, de payer ses dettes, de faire du bien ou du mal, et ce n'est pas à un gouvernement de le décider à sa place

donc il doit avoir le droit d'etre con, le droit de s'autodétruire, cela ne regarde que lui

deuxio, il y a aussi la notion de plaisir
on ne va pas priver l'homme de tout ce qui est bon sous pretexte que ça tue un peu plus
de toute façon nous ne sommes pas eternels

les maitres de sagesse boivent et fument
je connais des etres ascensionnés qui fument, mangent de la viande et boivent du vin et de la bière
leur discours est le suivant :
tant que tu ne seras pas léger avec ce sujet, tu n'ascensionneras pas
ce qui veut dire en clair, que ça n'a aucune importance, ce qui compte c'est ton travail de conscience et ton entrainement spirituel quotidien

il y a un moment dans la vie du disciple, ou il doit s'épurer de toutes choses nocives, mais ce moment ne dure pas, et une fois l'intiation passée, ils peuvent reprendre une vie humaine normale

moi je prone la liberté pour tout
en hollande la ashish est authorisé, et alors ?
est ce que tous les hollandais sont mourrants ?
pire que les français ?
certes pas

tu as raison, tout ça c'est de l'hypocrisie, on interdit de rouler a plus de 130 km.h
et on vend des voitures qui roulent a 250

que veux tu que je rajoute à cela ?
c'est a l'humain de savoir ou est la limite, d'etre responsable, de se faire plaisir sans mettre la vie des autres en danger
c'est ainsi que cela doit se passer et pas autrement
sinon ce n'est pas une démocracie

pour ce qui est de besancenot, je vais te décevoir il est totalement à la botte du systeme
sinon il serait déja complètement diabolisé

ne te leurre pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reveillezvous.lightbb.com
ljac

avatar

Nombre de messages : 176
Age : 46
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: l'occident et la fin de la liberté individuelle   Dim 29 Mar - 7:47

"la liberté des uns finit là ou commence celle des autres..."

simple non? cheers

Pour le bruit, dans ton 1er post Superwand, tu dis avoir le "droit de fair du bruit même dans un immeuble!" confused

J'espère que tu n'es tout de même pas "irrespectueux" du calme dont les voisins ont droit?

Désolé, mais le bruit constitue pour moi, qui ai des problèmes auditifs, la cause d'une pollution très nuisible ... Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
superwand
Grand Vaudou
avatar

Nombre de messages : 2266
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: l'occident et la fin de la liberté individuelle   Lun 30 Mar - 14:01

je suis quelqu'un d'extremement discret
et souvent très dérangé par le bruit

je ne vais donc pas en faire a mon tour

ce que je voulais dire, c'est qu'en france, on ne peut meme plus faire une fete entre amis sans voir débarquer la police
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reveillezvous.lightbb.com
micha

avatar

Nombre de messages : 75
Age : 46
Localisation : saintonge
Date d'inscription : 28/06/2008

MessageSujet: Re: l'occident et la fin de la liberté individuelle   Lun 30 Mar - 15:00

Bonjour à tous!

Je pense aussi clairement qu'il y a des limites à se fixer en fonction de son environnement...

C'est une question de respect mutuel et de civisme et de civilité.

Ijac, tu as raison à mon sens quand tu dis que ayant des problèmes auditifs, le bruit te gène.Si tes voisins se mettent à faire ou écouter de la musique ou autre, il est normal que tu passes les voire et que tu expliques ton problème. Des personnes dotées de civilité arrèteront de suite ou baisseront le volume.
Le problème, c'est que beaucoup de personnes ont oublié les formes les plus simples de politesses! Shocked
Mais c'est aussi le résultat de notre société de consomation. A force de voir des faits divers à la une de nos journaux d'une part, et des publicités qui insuflent de laisser libre court à nos envies d'autre part, énormément de personnes se replient sur soi ou "s'éclatent" à outrance jusqu'a nuire à autrui et à leur propre personne.
C'est toujours une question de mesure et de maitrise, c'est un vaste débat.

Mais il faut l'avouer, nos libertés se réduisent au fil du temps. Les derniers lieux publics(bars, restaurants) deviennent de plus en plus "mornes".
Ce que j'ai remarqué aussi, c'est la dislocation du lien social. Il y a quelques temps, disons 10 ans de celà, il n'était pas rare de voir dans un bar un cadre, un smicar, un chomeur, un employé de classe moyenne, un délinquant meme se cotoyer et taper la causette sans aucun problème sans que celà se termine en tuerie effroyable.
Maintenant, les lieux publics semblent s'uniformiser et rassemblent des gens de meme conditions sociales en général.
Ce que je veux dire, c'est que la disparition de ces petits bistrots de quartiers ou de campagne ou certe alcool et cigaretes étaient consomées en quantités ce qui n'est pas bon pour l'hygiène de vie, permettaient toutefois de rassembler des individus de classe et d'horizons différents et par là meme d'abaisser les aprioris sur son prochain et favoriser ainsi le lien social.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
superwand
Grand Vaudou
avatar

Nombre de messages : 2266
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: l'occident et la fin de la liberté individuelle   Mar 31 Mar - 7:15

tout n'est qu'une question de conscience

la vie sur terre n'a pas d'autre but que le développement de la conscience

or :

ce n'est pas avec des interdits que la conscience peut grandir


mettez vous bien cette phrase dans le crane

quand vous interdisez a un enfant, il fera tout pour le faire quand meme
pourquoi ?
parce qu'a cet age, la curiosité, qui est un trait naturel de tout etre qui s'incarne
est plus forte que l'intellect qui limite

ce qui veut dire que le besoin d'expérimenter est un don divin
cette soif de connaitre, d'apprendre qui est le trait caractéristique de tous les enfants, y compris chez les animaux, est bénie !

nos chers illuminatis le savent très bien, et leur voeu le plus cher, est de nous voir perdre cette curiosité, afin que nous ne grandissions pas d'avantage en conscience

ce qui veut dire que tout est fait pour que nous vivions dans la peur d'aller plus loin, la peur de partir, la peur de dire non, la peur de dire merde

tout est fait pour que l'insécurité grandissante , la diabolisation des pays musulmans ou de l'islam, et bien d'autres choses, empechent les gens de quitter leur pays dans lequel ils se sentent désormais si mal

parmi les français que je cotoyais et qui se plaignaient comme moi de la france et du systeme, il n'y en a eu que deux, moi compris, qui ont eu le courage de partir dans un autre continent

et je peux témoigner que l'on y vit largement mieux
jusqu'a ce que la mondialisation arrive aussi ici

les occidentaux vivent désormais dans la peur
et ont pour idoles, les footballeurs et les top models
ceci en dit long sur le degré de conscience d'un peuple

nous sommes bien loin des tibétains et de bouddha
et meme, je dirai, bien loin des musulmans et de mahommet
meme si je ne compare pas les deux

l'occident hyper sécurisé, hyper technolofié, hyper tout, est en train de perdre
une chose essentielle et indispensable a tout développement de conscience ;
la curiosité

quand un peuple n'a plus le droit d'etre curieux et de poser des questions, nous sommes en plein fascisme
ce superbe procédé qui était celui des kmers, des communistes, du troisième reich, et j'en passe

alors, je le dis tout haut !

occidentaux, réveillez vous !!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reveillezvous.lightbb.com
caillou

avatar

Nombre de messages : 20
Age : 43
Localisation : Salon de provence
Date d'inscription : 10/12/2008

MessageSujet: Re: l'occident et la fin de la liberté individuelle   Mer 1 Avr - 12:07

Je suis perplexe dans cette vision de la liberté et de la conscience.

la liberté a donné depuis longtemps à notre espèce l'occasion de tester tout un tas de choses.

Nous avons le libre-arbitre, et le sens de notre existence est de cotoyer ce qui est mauvais pour nous pour savoir ce qui est bon pour nous. Tout n'est que polarité-dualité. Il faut apprendre par l'erreur pour progresser. Je suis pleinement d'accord avec cette approche. J'ai lu "conversations avec Dieu" et je trouve ça d'un bon sens évident. Si on ne tue pas comment savoir que laisser vivre est mieux ? Si on ne vole pas comment savoir que donner est mieux ? "mieux" n'étant pas le mot approprié d'ailleurs... désolé... Neutral

Alors justement j'insiste sur le fait que fumer est une absurdité hallucinante. Nos ainés ont "testé" le tabac. Et de nos jours on sait que c'est mauvais. Peut-être pas le tabac (après tout qui sait ?), mais les clopes c'est pas que du tabac, c'est bourré d'additifs nocifs. Faut-il donc que CHAQUE individu expérimente ça ? Ne sommes-nous pas une conscience COLLECTIVE ?

J'avoue ne pas comprendre comment un truc qui pue et fait tousser puisse donner du plaisir, mais soit, admettons que ça en donne (pour autant plaisir et dépendance ça me semble deux choses différentes, mais passons)... Pour autant ça signifie-t-il que l'on doit rester dans du chacun pour soit là où il est évident que collectivement on a conscience que le comportement est mauvais ?

Alors notre humanité relève de l'absurdité au plus au point, et donc autant laisser le côté obscur tout s'accaparer. Pourquoi vouloir croire en la lumière si quand on la voit on doit "au nom de la liberté" laisser agir stupidement...

Neutral

C'est ça qui me rend perplexe.

Sans liberté on deviendra des moutons. Je sais bien. Mais on l'est déjà de toute façon. Notre liberté se définit par "gagne des sous pour (sur)vivre". On est déjà depuis un moment vidé de la liberté première : exister comme bon nous semble. Impossible. Ou qu'on aille le système argent-valeur de toute chose nous rattrapera.

Peut-on vraiment lutter contre le fait qu'on fait de nous des pions ? Peut-on vraiment ? Plus je vois mes collègues de travail moins j'ai foi en l'humain. Conscience de quoi ? Comment expliquer que nous sommes autre chose que du capital humain ?

Autour de moi je sens que la liberté se définit par l'argent. Plus j'ai de moyens, plus je suis libre de faire ce qui "je crois" me plais. voilà notre monde.

La lutte me paraît inégale.

Et puisqu'on ne progresse que par erreur, pourquoi "au nom de la liberté" il faudrait continuer à accepter ces erreurs ??!

Notre planète est un système économique fermé. Dans un tel système fermé, quelle place à la notion de liberté va-t-il rester ? Et surtout comment faut-il définir "la liberté" ?

C'est quoi la liberté ? Nous sommes prisonniers de nos corps... voire même de nos âmes...

Je ne sais pas si la liberté doit s'associer à la notion de curiosité. Bien sûr qu'il faut être curieux de tout, s'ouvrir, oser voir loin, autrement. "Tous ensemble contre les imbéciles" pour citer Werber... "pesner différement" comme disait Jean-Pierre Petit... Ne pas s'arrêter aux limites qu'on nous donne. Smile

La liberté c'est d'abord celle de la pensée. Etre libre de penser pour apprendre à penser faux et/ou juste. Pour ensuite user de notre liberté d'agir. D'agir faux et/ou juste.

Etre libre pour pouvoir de longue faire le mauvais choix c'est un puits sans fond. Etre libre autant que ça serve à accepter à un moment donné de faire le choix juste. Alors là oui la liberté permet d'éveiller la conscience. Mais sinon elle nourrit tout autant l'inconscience.

Ce n'est donc à mes yeux pas tant de liberté à l'excès dont on a besoin, mais de bon sens.

Et donc s'il doit y avoir des interdits, ce sont ceux du bon sens qu'il faut avoir. c'est ceux là que -sans hésiter- j'encourage.

L'humain a le droit -voire le devoir- de se tromper pour apprendre. Mais il doit aussi avoir la sagesse de cesser de s'octroyer le droit -et donc la liberté- de se perdurer dans les erreurs qu'il n'a déjà eu de cesse d'accomplir.

Moi j'estime qu'il faut savoir se dire "non" quand on sait qu'il y a des comportments à éviter. Savoir dire "non" me paraît souvent un acte conscient. Et si ça doit passer par des interdits, alors je suis prêt à l'accepter.

Les illuminati mettent la peur en nous pour nous contrôler. Et ça je ne l'accepterai jamais. Mais si on m'interdit de mettre la main dans le feu parce qu'on sait que ça va me brûler, alors là je dis merci de me "limiter" dans mes actes.

C'est en fait cette vision que j'ai sur la notion liberté-interdit... Je crois que ça résume correctement mon speech... Smile

Je serais donc presque tenté de dire que la liberté peut faire grandir l'inconscience pour inverser ta phrase superwand... Je suis pleinement d'accord sur le fait que des limites ne permettent pas d'élargir la conscience. Mais -au cas par cas- certaines limites ne seraient-elles pas susceptible justement d'apporter plus de conscience ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emmanuel

avatar

Nombre de messages : 132
Localisation : Itarema, Bresil
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: l'occident et la fin de la liberté individuelle   Sam 2 Mai - 9:53

Les amis, pour se rendre libre, il suffit simplement de s'en donner les moyens!
Plus on se rapproche de soi, plus on devient libre!

Cela veut dire se rendre AUTONOME.
Ne plus travailler pour un patron qui de plus nous exploite!

Prendre son courage a deux mains, faire le "saut" !
Changé d'air......

Apres on se rend compte qu'on est deja beaucoup plus libre qu'avant. Car en faisant ce saut, on se coupe de la matrice et on se rapproche de soi.

Personnellement, en bougeant de mon cocon, j'ai voyagé, perdu mes contact d'enfance, rencontré des gens formidable qui m'on permis d'avancer et de me rendre compte de la personne diffrente que j'etait maintenant par rapport a ce que j'etais avant. Aujourd'hui je me sens libre, je n'ai plus vraiment d'argent mais ca n'as plus d'importance car je me sens relié a la source. Je vis au bresil dans un lieu magique, en relation avec des gens qui son proche de la terre et d'autres qui ont de l'argent, tout cela melangé forme une harmonie, car chacun apporte ce qu'il a. La société est là, pas loin, mais en me detachant de la matiere je me suis rendu libre. Je suis heureux avec mon amie, ceux qui nous entourent, je mange, je dort, nos familles viennent nous voir, le reste n'est qu'une illusion de ce monde en 3D.
Je pense terminer mon cycle bientot, et ascensionner.
Chacun a un parcours unique, et n'as pas forcement reèllement decidé de passé a quelque chose de different.

Prenez soin de vous!


sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelierpresencia.org
superwand
Grand Vaudou
avatar

Nombre de messages : 2266
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: l'occident et la fin de la liberté individuelle   Sam 2 Mai - 11:11

Les amis, pour se rendre libre, il suffit simplement de s'en donner les moyens!
Plus on se rapproche de soi, plus on devient libre!

Cela veut dire se rendre AUTONOME.



suis tout a fait d'accord
pour attendre laliberté il faut acquérir son autonomie matérielle affective
et intellectuelle

cela parait simple, mais ça ne l'est pas

le probleme du monde occidental, c'est qu'il est grandement sous l'influence des médias qui sont un puissant outil de manipulation mentale

il n'y a qu'a voir ce qui se passe actuellement avec la grippe porcine
on parle de pandémie alors qu'il n'y a que trois cas non certifiés en france

et les gens sont prets a acheter n'importe quel remede

en tout cas bravo pour ton cheminement, tu es en effet proche d'une libération

gardons a l'esprit que tout le monde n'a pas le meme programme de vie que toi
et que pour certains c'est plus difficile que d'autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reveillezvous.lightbb.com
Emmanuel

avatar

Nombre de messages : 132
Localisation : Itarema, Bresil
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: l'occident et la fin de la liberté individuelle   Sam 2 Mai - 17:40

Je le sais. Smile
L'Etre humain aime trop entendre qu'il n'a pas le choix, pour toutes les raisons du monde!
Je vous garantis que ca vaut le coup d' ESSAYER!!!!

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelierpresencia.org
Jean



Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: l'occident et la fin de la liberté individuelle   Sam 2 Mai - 17:45

J'ai suivi ton conseil de l'époque j'ai également fait le grand saut 5ème mois sans travail et sans en rechercher lol!

Pas facile tout les jours, mais je sens que les fruits vont venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emmanuel

avatar

Nombre de messages : 132
Localisation : Itarema, Bresil
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: l'occident et la fin de la liberté individuelle   Dim 3 Mai - 7:22

Bonjour jean,
tu as raison, boycotte ce système, detache toi de la matiere, rencontre des gens qui sont comme toi.
Si tu veux je te ferai passer le tel d'un ami qui organise les rassemblements de l'arc en ciel en france en pleine nature et qui connait plein de monde.

C'est maintenant qu'il faut le faire, tu sera pret pour affronter la crise a venir!

Fait confiance a la vie, n'hesites pas a demander de l'aide de tes Guides, ils aiment etre à notre service.

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelierpresencia.org
Jean



Nombre de messages : 42
Date d'inscription : 08/11/2008

MessageSujet: Re: l'occident et la fin de la liberté individuelle   Dim 3 Mai - 15:49

Je le fait, je suis juste un mec hyper impatient et c'est précisément sur ca qu'on me fait travailler pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Emmanuel

avatar

Nombre de messages : 132
Localisation : Itarema, Bresil
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: l'occident et la fin de la liberté individuelle   Dim 3 Mai - 18:44

L'impacience est le monde exterieur.

Plus tu sera dans le detachement, plus les choses seront limpide......

sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelierpresencia.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'occident et la fin de la liberté individuelle   

Revenir en haut Aller en bas
 
l'occident et la fin de la liberté individuelle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REVEILLEZ VOUS :: ACTUALITES :: CONSPIRATION-
Sauter vers: