REVEILLEZ VOUS

Partage de données sur la progression spirituelle
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Tsunami, tremblement de terre et risque nucléaire au Japon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Sun is shining

avatar

Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: Tsunami, tremblement de terre et risque nucléaire au Japon   Sam 2 Avr - 7:50

"Une fissure a été découverte sur une structure en béton du réacteur n°2 de la centrale de Fukushima
De l'eau radioactive s'écoule en mer, a annoncé l'opérateur de la centrale nucléaire dévastée lors du séisme et du tsunami qui se sont produits le 11 mars dernier."
http://info.france2.fr/japon-seisme/fukushima-fissure-sur-le-reacteur-n2-68189481.html

"De l'iode radioactif dans la mer à Fukushima :
Au large de la centrale installée sur le littoral, le niveau de radioactivité relevé dans l'eau de mer est ainsi en augmentation. Le degré d'iode 131 était dimanche 1.850 fois supérieur au niveau habituel, contre 1.250 fois samedi, a indiqué l'Agence japonaise de sûreté nucléaire et industrielle."
http://info.france2.fr/japon-seisme/radioactivite-a-fukushima-tepco-dit-s-etre-trompe-68046497.html

"Les barres de combustible dans les réacteurs 1, 2 et 3 sont endommagées et des fuites sont hautement probables a déclaré mardi l'agence. Du plutonium a été détecté dans le sol à cinq endroits de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima(...)
Lundi, de l'eau fortement radioactive a été découverte dans les tunnels passant sous les bâtiments des réacteurs 1, 2 et 3, et débouchant à l'extérieur(...)
Quelle est la pire issue possible ?
Il y en a deux et le risque qu'elles arrivent est faible, explique Reuters. La première est un accident de "criticité", c'est-à-dire une réaction nucléaire en chaîne involontaire et incontrolée. Il n'arrivera sûrement pas tant que les piscines de combustible usé continueront à être arrosées dès que la température montera.
La deuxième est une explosion de vapeur qui serait provoquée par le contact entre l'eau des piscines et du combustible fondu, qui romprait la cuve du réacteur et tomberait dans les piscines. L'explosion "hors cuve" - qui n'est jamais arrivée - pourrait alors briser la dernière enceinte de confinement du bâtiment..."
http://info.france2.fr/japon-seisme/le-japon-en-etat-d-alerte-maximum-68110584.html

Interview de l'expert en nucléaire japonais Hirose Takashi :
http://www.next-up.org/pdf/Alerte_Protection_population_Voir_la_realite_en_face_sur_etat_de_la_situation_par_Takashi_Hirose_28_03_2011.pdf

Effets des radiations sur la santé :
http://www.cartoradiations.fr/#1


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
superwand
Grand Vaudou
avatar

Nombre de messages : 2266
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: Tsunami, tremblement de terre et risque nucléaire au Japon   Sam 2 Avr - 13:55

orgone et radioactivité c'est une question interessante
je n'ai pas la réponse

par contre , le seisme du 11 mars , encore une date
que je trouve bizarrement collée a celle du 11 septembre ou du 11mars de madrid

bref, je ne serais pas surpris que dame nature n'y soit pas pour grand chose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reveillezvous.lightbb.com
Sun is shining

avatar

Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: Tsunami, tremblement de terre et risque nucléaire au Japon   Dim 24 Avr - 1:35

Pour le chiffre 11, voir l'analyse de Rick Clay :
http://www.neotrouve.com/?p=742
Pour Haarp, certains ont remarqué l'étrange couleur noire des vagues du Tsunami
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2011/03/21/retour-sur-le-tsunami-du-japon-attaque-atomique-des-ricains.html


En ce qui concerne l'orgone et un possible effet sur la radioactivité, début d'éléments de réponse :
-"Les irradiations non ionisantes (portables, wifi, Wimax) et les radiations ionisantes (nucléaire) sont toutes les deux des rayonnements électromagnétiques artificiels. La différence ? Une seule fondamentale : La longueur d'onde de la fréquence. L’énergie est inversement proportionnelle à la longueur d’onde.
Peut-elle casser la chaîne d’ADN ? Oui pour l'irradiation par les Rayonnements Ionisants et aussi Non-Ionisants des HF Micro-ondes."
http://www.next-up.org/pdf/ReuterEnergieDesRadioFrEquencesEndommageADN20122004DocAssociesInterviewVideoPrAdlkofer.pdf
http://www.next-up.org/Newsoftheworld/Japan.php#1
-Effet de l'orgone sur l'aura :
http://www.youtube.com/watch?v=3v6tsMjLNXY&feature=related
-Et surtout : Extrait de l'interview d'Eckhard Weber
"Le spectre des fréquences électromagnétiques naturelles n'est toutefois pas seulement porteur d'informations, mais également transmetteur d'une énergie vitale universelle et subtile dénommée 'Energie d'orgone'.
Il existe des appareils capables d'établir un champ de cette énergie. En émettant par exemple de l'énergie d'orgone concentrée sur des produits alimentaires ou des boissons, déjà en à peine quelques minutes leur vitalité peut s'en trouver grandement améliorée. L'eau pure est un support particulièrement approprié à la réception de l'énergie d'orgone. En outre, les vibrations nocives de la radioactivité, des fréquences électromagnétiques artificielles (antennes-relais, Wi-Fi, …), des émissions radar et des micro-ondes peuvent être neutralisées par l'émission d'un champ d'orgone adéquat. Les médicaments biologiques et homéopathiques peuvent également être activés par l'énergie d'orgone et leur efficacité peut ainsi en être sensiblement améliorée. La pousse des plantes s'en trouve favorisée, leur capacité de germination s'élève, et leur taux de croissance peut être augmenté de manière étonnante. Les animaux domestiques qui n'ont pas été dénaturés par leur contact avec l'homme et qui disposent donc encore d'un instinct intact préfèrent la nourriture préalablement dynamisée par l'énergie d'orgone. Les êtres humains bénéficient également grandement de l'énergie d'orgone dans la mesure où les vibrations propres à toutes nos cellules s'en trouvent stimulées."
http://www.b-harmony.com/weberbio-france/interview.htm

Sur le Tsunami au Japon :
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2011/04/09/article-tres-important-fukushima-est-entre-en-fusion-confirm.html
Résultats analyse radioactivité en France : http://balisescriirad.free.fr/


Au passage, voici quelques vidéos qui montrent comment on peut fabriquer facilement HHG/Tower buster/Chembuster/orgonite en sucre
Orgonite en sucre :
http://www.youtube.com/watch?v=v9Rt8S5Qkr0
http://www.evolutionquebec.com/site/outils/sucre.html

TB :
http://www.youtube.com/watch?v=1c94uZohecU&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=vSLL4WsGyqU&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=iPNCV1WATso&NR=1
http://www.youtube.com/watch?v=D7Dt93mRpFY&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=kCOic3MuVLQ&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=SMDNZSmiM3w&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=EwBF7vTEoyE&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=yOImFQLIyOs&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=yOImFQLIyOs&feature=related
Effet de l'orgonite sur l'aura (Photo Kirlian) :
http://www.youtube.com/watch?v=3v6tsMjLNXY&feature=related


HHG :
http://www.youtube.com/watch?v=X_SZh1_osxg&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=kCOic3MuVLQ&feature=related


Chembuster :
http://www.youtube.com/watch?v=dqw7z2JJ-w4&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=M92WLMq8ll0&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=KiC0YtwxEmA&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=jrrsgawCNls&feature=related
Avec un bol en cristal : http://forums.lesinsoumis.org/viewtopic.php?f=166&t=433&hilit=orgone&start=100
Chembuster avec 18 TB : http://forums.lesinsoumis.org/viewtopic.php?f=166&t=433&hilit=orgone
Effet des Chembuster :
En hiver surprise http://www.youtube.com/watch?v=1ORlDJ5sLUA
http://www.youtube.com/watch?v=ce2i5NgAFaE&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=R6KeNt-B-2o&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=MN3MVqVrcAI&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=rMZI_ITyZnA&feature=related

Moebius coil :
http://www.youtube.com/watch?v=xLxxre80oQE&feature=related

Construction des Earthpipes :
http://www.quebecorgone.com/forums/index.php/topic,22.0.html

Voyage au pays de l'orgone :
http://www.youtube.com/watch?v=D7Dt93mRpFY&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=txr4CgFIOng&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=QK6XZqMdiQQ&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=Je350ycsgDw&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=MyN4JSg-ITU&NR=1
http://www.youtube.com/watch?v=WdIQi0b_MK0&feature=fvwrel
http://www.youtube.com/watch?v=PRbwElRsTPY&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=jWH1KIsK8zo&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=V3rEEQaUgms&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=Cyq_oI2P3bc&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=QC2KW7QBHG8&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=Yc5HocWZO_I&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=QSyesOMW7f0&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=5GOD-69x0zI&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=85Tb3Fal6tM&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=o8et9SMCttY&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=BSRQXD_1zlo&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=v2d_3y4uW4c&feature=fvwrel
http://www.youtube.com/watch?v=sPV-JExUPns&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=PMM1MNyfDX4&feature=related
http://www.youtube.com/watch?v=hTPAHulLrZY&feature=related
Géode http://www.youtube.com/watch?v=tcbFUYSPtV0&feature=related
Fontaine orgonite : http://www.youtube.com/watch?v=Q1-UTGHgOZQ&feature=related


A lire sur l'orgone :
Livre Pdf téléchargeable de Mara sur l'orgonite :
http://www.femme-medecine.ch/brochure_orgonite.pdf
http://www.archive-host.com/files/629368/9bc22f875b31599a982feb7ad56a434c00b4fda8/le_pouvoir_des_cristaux-de_michael_smith.pdf
http://www.quebecorgone.com/docs/Introduction_orgone.pdf
http://www.quebecorgone.com/docs/
http://www.quebecorgone.com/forums/index.php?PHPSESSID=db84048b346d01a259c48ae4311b7276&
http://www.quebecorgone.com/archives2/
http://www.orgoniseafrica.com/
Interview d'Eckhard Weber : http://www.b-harmony.com/weberbio-france/interview.htm
Mini chembuster : http://orgoneblues.tripod.com/outils/minicb/
Zapper : http://www.zapperwise.com/f_montage_zapper.html
Configuration 3+1 : Un vortex de 70 kms de diamètre :
http://www.femme-medecine.ch/index.php?option=com_content&task=view&id=92&Itemid=101
James Demeo, Manuel de l'accumulateur d'orgone : http://www.amazon.fr/gp/product/images/2911074343/ref=dp_image_0?ie=UTF8&n=301061&s=books


Dernière édition par Sun is shining le Dim 28 Aoû - 8:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
superwand
Grand Vaudou
avatar

Nombre de messages : 2266
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: Tsunami, tremblement de terre et risque nucléaire au Japon   Dim 24 Avr - 8:07

très bonne recherche merci pour tous ces liens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reveillezvous.lightbb.com
Sun is shining

avatar

Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: Tsunami, tremblement de terre et risque nucléaire au Japon   Dim 24 Avr - 23:29

Ben voilà, tout s'explique...
-Pour les révolutions dans les pays arabes :
"Nous avons alors révélé que les tenants de la démocratie avaient été formé aux USA depuis au moins trois ans, que les tracts en arabes invitant à la révolte au nom d’Allah ont été conçu au Pentagone et que certaines de nos sources disposaient dès décembre 2010, de la liste des révolutions à venir dans les pays arabes avec les dates de déclenchement de ces dernières. La Tunisie figurait évidemment en premier pour une raison expliquée avec brio par Mr Delacroix ci-dessous.

Chute prévisible des banques occidentales :
Contrairement à la croyance populaire, les finances mondiales ne sont pas sous le contrôle des banques centrales, mais de leurs actionnaires, c’est-à-dire de quelques familles richissimes. Comme elles contrôlent l’émission monétaire des pays par l’intermédiaire de leur banque centrale, et comme elles prêtent de l’argent à ces pays à un coût de plus en plus élevé, ces familles oligarchiques gagnent de plus en plus d’argent et donc de pouvoir.

La Tunisie, l’Egypte, le Yémen, la Jordanie et l’Algérie, etc., tous ces pays sont sous leur contrôle. Un problème se pose cependant. Depuis la financiarisation des économies occidentales et la faillite des banques de l’Ouest, un sujet inquiète le cartel bancaire : le fulgurant développement du système des banques islamiques au Moyen-Orient. Pour les responsables du système bancaire islamique pratiquant la charia, l’usure ou l’intérêt sont interdits. De même que tous les investissements dans des biens ou des services contraires à l’Islam sont condamnés. En revanche, les investisseurs perçoivent un revenu de leur placement ; ce profit est généré par l’objet de l’investissement et non par l’argent lui-même. Cela permet une plus grande stabilité en période économique très houleuse, comme aujourd’hui. De fait, le développement de la banque islamique se heurte aux principes usuraires du cartel bancaire Rothschild/Rockefeller(...)
Depuis quelques semaines, le leader Kadhafi a commencé à négocier des échanges avec Hugo Chavez, afin de ne plus vendre son pétrole en dollars. La clique Rockefeller a cependant l’intention de reprendre le contrôle du pétrole libyen."
http://www.morpheus.fr/spip.php?article160
http://www.dailymotion.com/video/xaglel_john-perkins-economie-et-guerre_news


-Pour le Japon :
"Dans le système bancaire mondial, le seul pays où les banques ne sont pas dépendantes des 4 grandes banques qui contrôlent les autres banques : C'est le Japon."
http://www.youtube.com/watch?v=uxkMwNFEm9o&feature=player_embedded
http://www.dailymotion.com/video/xdnume_machine-a-tremblement-de-terre-vend_news


D'où vient le trou sans fond des dettes publiques :
"Le trèsor Public ne peut être présentateur de ses proppres effets à l'escomte de la Banque de France". (Loi Giscard/Pompidou du 3/01/1973)
http://www.youtube.com/watch?v=vWXFYtZ2JBw

------------------------------------------
Panorama des vidéos amateurs sur le tsumami au japon (documentaire 45mn):
http://www.lepouvoirmondial.com/archive/2011/04/18/witness-disaster-in-japan-temoins-desastre-au-japon.html
http://www.youtube.com/watch?v=w3AdFjklR50&NR=1
Le sol se liquéfie au Japon :
http://video.godlikeproductions.com/video/東北沿岸大地震直後 浦安液状化現象?id=d04fcab31d97230380c
Evolution des analyses CRIRAAD sur le sol français :
http://balisescriirad.free.fr/Resultats_%20Japon/Resultats_analyses_11_04.pdf
Evolution du nuage radioactif sur carte mondiale :
http://transport.nilu.no/browser/fpv_fuku?fpp=conccol_Xe-133_;region=NH
Complément d'enquête : Nucléaire, la catastrophe qui change tout
http://info.france2.fr/complement-denquete/
Effets de la radioactivité sur la santé :
http://membres.multimania.fr/furball/savoir.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sun is shining

avatar

Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: Tsunami, tremblement de terre et risque nucléaire au Japon   Dim 24 Avr - 23:33

"Même son évaluation de l’effet Oranur a changé au fil du temps, quand il a observé que l’uranium radioactif, après les premiers chocs violents, pouvait être orgonisé et utilisé pour activer l’énergie cosmique vitale comme il le fut dans l’opération désert vert en Arizona (Orop) et ailleurs."
http://www.quebecorgone.com/forums/index.php?PHPSESSID=db84048b346d01a259c48ae4311b7276&topic=424.0


Dernière édition par Sun is shining le Mar 10 Jan - 17:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sun is shining

avatar

Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: Tsunami, tremblement de terre et risque nucléaire au Japon   Dim 5 Juin - 21:39

Sélection d'articles sur Fukushima (JP Petit, Sylvie Simon, Next-up etc...), choisis par Kokopelli :
http://artdevivresain.over-blog.com/article-fukushima-sans-langue-de-bois-73495930.html
Kokopelli sonne l'alarme :
http://artdevivresain.over-blog.com/article-fukushima-kokopelli-sonne-l-alarme-73107010.html

Jean-Jacques Crèvecoeur sur Fukushima :
http://artdevivresain.over-blog.com/article-jjcc-parle-de-la-catastrophe-nucleaire-73102292.html

Pour les nouvelles de fukushima :
http://www.kokopelli-blog.org/
http://www.criirad.org/
http://www.next-up.org/Newsoftheworld/2011.php#1
http://www.cartoradiations.fr/

Que faire contre la radioactivité ?
http://artdevivresain.over-blog.com/article-a-la-decouverte-de-la-re-connection-72463588.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
superwand
Grand Vaudou
avatar

Nombre de messages : 2266
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: Tsunami, tremblement de terre et risque nucléaire au Japon   Jeu 9 Juin - 7:33

interessant merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reveillezvous.lightbb.com
Sun is shining

avatar

Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: Tsunami, tremblement de terre et risque nucléaire au Japon   Mar 21 Juin - 18:19

Risque de pollution radioactive massive, que faire ? (Info Site de Michel dogna) :
http://artdevivresain.over-blog.com/ext/http://www.infomicheldogna.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sun is shining

avatar

Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: Tsunami, tremblement de terre et risque nucléaire au Japon   Dim 26 Juin - 12:42

Message de jean-Jacques Crèvecoeur sur Fukushima :

"Avertissement : Ce courriel fait une rapide synthèse de la situation à Fukushima. Il a pour but surtout de vous faire réfléchir sur la manière dont l'information est traitée par les médias qui sont censés nous informer. Je vous autorise à reproduire, à diffuser, à traduire, à publier sur vos sites et vos blogs le présent courriel. Merci, simplement, de le publier intégralement et d'en citer la source.
J'invite ceux qui souhaitent recevoir mes prochains courriels d'information directement à s'inscrire à ma lettre d'envoi périodique en cliquant sur le lien suivant.
J'attire l'attention de ceux qui souhaitent transmettre ce courriel en les invitant à supprimer d'abord la dernière ligne de ce courriel qui vous permet de vous désabonner. Sinon, un de vos correspondants pourrait très bien vous désinscrire à votre insu en cliquant sur le lien au bas du courriel.


Bonjour,

Non, ne comptez pas sur moi.
Ne comptez pas sur moi comme vous l'avez fait en automne 2009, lorsque je me battais contre les projets de vaccination massive obligatoire contre la grippe H1N1.
Ne comptez pas sur moi pour mener un nouveau combat contre le nucléaire, suite aux événements catastrophiques qui ont lieu à Fukushima Daiishi.

Pourquoi ? Parce que ce combat que j'ai mené il y a près de deux ans m'a coûté très cher. Très cher en temps, très cher en énergie, très cher en argent, très cher en réputation, très cher psychologiquement, très cher émotionnellement, très cher spirituellement. Je savais intellectuellement que lorsqu'on lutte CONTRE ce qui nous semble le mal, on devient semblable à ce mal qu'on combat. Je le savais intellectuellement, mais je ne l'avais pas ressenti dans ma chair.

Avec le recul de ces dix-huit derniers mois, j'ai compris qu'une facette de mon action avait été très utile à des centaines de milliers de personnes qui ont reçu l'information dont elles avaient besoin pour prendre la décision de ne pas se faire vacciner avec ce vaccin dangereux et parfois mortel. Mon action (et celle des autres militants) a été utile pour faire reculer les gouvernements dans le projet de vaccination obligatoire (j'avais reçu la confirmation confidentielle de la part de militaires qu'ils attendaient les ordres pour encadrer par la force les opérations de vaccination - heureusement, ces ordres n'ont jamais été donnés, finalement, par crainte d'une guerre civile dans nos pays).

Par contre, une autre facette de mon action (celle où mes émotions ont pris les commandes de mes messages) a alimenté ce que je voulais combattre. Et ça, je ne suis pas près d'oublier la dure leçon de vie qui fut la mienne…

Néanmoins.

Je suis frappé de constater qu'une fois de plus, les industries et les gouvernements confirment leur sainte alliance avec les grands médias pour protéger leurs intérêts, en se moquant totalement de nos vies, de notre santé et de notre intégrité physique.


Je le répète. Je n'ai vraiment plus l'intention de partir en guerre contre qui que ce soit. Et je n'ai pas l'intention d'y passer des heures. Il me suffit de poser quelques questions, de vous transmettre quelques références informatives (pour vérifier le contenu de mes questions) et de vous laisser tirer vos propres conclusions. Voici les questions que je me (vous) pose :

Pourquoi les médias ont cessé de nous informer dix jours après la catastrophe nucléaire de Fukushima, alors que la situation là-bas ne cesse de s'aggraver ?
Pourquoi une des premières décisions prises par les autorités de santé publique a été de relever le niveau des doses acceptables qu'une population peut encaisser ? Comme si l'imminence de la catastrophe avait tout à coup rendu nos organismes plus résistants à la radioactivité…
Pourquoi les autorités de santé publique et les gouvernements ont-ils donné l'ordre de ne plus publier les mesures de radioactivité depuis fin mars ?
Pourquoi ces mêmes autorités ont-elles donné l'ordre d'arrêter de mesurer le taux de radioactivité dans l'hémisphère Nord, alors que nous payons avec nos impôts, les stations de mesure ?
Pourquoi nous a-t-on caché pendant deux mois et demi que les coeurs des réacteurs 1, 2 et 3 avaient fondu dans les heures et les jours qui ont suivi le 11 mars dernier, alors que plusieurs experts indépendants l'annonçaient dans les jours qui ont suivi la catastrophe ?
Pourquoi aucun conseil de protection ne nous est donné de la part des autorités de santé publique, à nous qui sommes concernés par la contamination de l'air, du sol et de l'eau ?
Pourquoi ne nous dit-on pas que, chaque fois qu'il pleut, nous devrions éviter de sortir, ou alors, utiliser un large parapluie pour ne pas ramener chez nous, de l'eau et des particules contaminées ?
Pourquoi presque aucun média n'a révélé que, dès la fin du mois de mars, le lait de plusieurs états américains avait un taux de radioactivité anormalement élevé (depuis lors, les mêmes constats ont été faits en France) ? En nous expliquant que la pluie avait contaminé l'herbe des prés broutée par les vaches…
Pourquoi ne nous révèle-t-on pas que la mortalité des bébés a brusquement augmenté ces deux derniers mois, dans les états de l'Ouest américain ? À Philadelphie, par exemple, la mortalité a augmenté de 48 % en un mois, à cause du lait contaminé et de l'eau contaminée du robinet… (référence)
Pourquoi ne nous dit-on pas que les centaines de milliers de tonnes d'eau déversées sur les réacteurs sont sur le point de déborder des sous-sols des centrales, et donc de contaminer encore davantage la région, les nappes phréatiques et l'océan ? Et que les Japonais n'ont aucune solution pour régler ce problème…
Pourquoi nous fait-on croire que la situation est sous contrôle, alors que les déversements d'eau n'ont fait que retarder le moment où une explosion majeure surviendrait ?
Pourquoi ne nous dit-on pas que le bâtiment numéro quatre est sur le point de s'effondrer, avec les risques de relâcher dans l'environnement, d'énormes quantités de plutonium capables de rayer le Japon de la carte pour 100.000 ans (référence) ?
Pourquoi toutes les vidéos d'un ressortissant français vivant au Japon ont-elles été supprimées de son compte Youtube depuis ce lundi 20 juin ? Il faut préciser qu'Alex mettait une vidéo quasi-quotidienne sur Youtube pour informer de la situation vécue depuis le Japon. Jusqu'à présent, ses vidéos étaient vues par deux à quatre mille personnes. Sa vidéo de ce week-end, dans laquelle il exprimait sa colère et son désespoir avait déjà reçu 67.000 visiteurs en 48 heures, au moment où son compte a été fermé ! Liberté de l'information, vous dites ? Heureusement, des internautes malins avaient eu la bonne idée de copier sa vidéo et de la remettre en ligne.

Une petite dernière, juste pour la route !

Pourquoi l'administration Obama vient-elle de donner l'ordre d'interdire le survol de la centrale de Fort Calhoun (Nébraska) par les avions de tourisme et les hélicoptères, empêchant les journalistes d'informer la population par la situation très préoccupante qui s'y déroule suite aux inondations provoquées par le débordement du Missouri ?
Pourquoi cette même administration a-t-elle ordonné qu'aucune information sur la situation périlleuse de la centrale ne soit divulguée ?


Voici quelques références à partir desquelles vous pourrez faire vos propres lectures. J'ai mis ces références sur mon site Internet, dans un dossier nucléaire. Chaque fois que je verrai passer un article de synthèse, je l'ajouterai sur mon propre site.

J'y ai passé une petite centaine d'heures, pour me faire une opinion personnelle, en vérifiant à chaque fois quel était l'intérêt de la personne qui parlait. C'est intéressant de remarquer que tous les experts indépendants, sans exception, sont critiques et inquiets de ce qui se passe et des conséquences pour l'environnement, la santé des populations et l'avenir de la planète. Par contre, aucun expert travaillant pour l'industrie du nucléaire, aucun gouvernement impliqué fortement dans le nucléaire (comme la France et les USA) n'est inquiet de ce qui se passe. Au contraire, ils réaffirment, haut et fort, que le nucléaire est irremplaçable, sûr et même bon pour lutter contre le réchauffement climatique… Alors, de quoi nous plaignons-nous ?

À vous de réfléchir à ce qui se passe dans notre monde.
À vous, à présent, d'oser sortir de votre naïveté à propos de la manière dont le monde fonctionne et est dirigé.
Croyez-vous franchement que les médias ont pour mission de nous informés ? Le croyez-vous vraiment ?
Croyez-vous franchement que les industries se préoccupent de notre bien-être, de notre santé, de notre vie ? Le croyez-vous vraiment ?
Croyez-vous franchement que les gouvernements sont là pour défendre les faibles que nous sommes contre les puissants de ce monde ? Le croyez-vous vraiment ?

C'est plus fort que moi. Mais je ne peux pas m'empêcher de faire un parallèle très simple avec l'affaire de la grippe H1N1.

Pour la grippe, il n'y avait aucun danger de pandémie. Des experts, comme le professeur Debré l'ont dit et répété dès juillet 2009. On voyait bien que dans l'hémisphère Sud (en plein hiver entre juin et septembre 2009), il y avait moins de morts que les autres années, malgré le fait qu'ils ne disposaient pas du vaccin salvateur… Malgré l'absence de danger, les médias ont entretenu un climat de peur quotidiennement depuis le 25 avril 2009 jusqu'au 15 décembre 2009 ! Quotidiennement. Avec quoi comme résultat ? 17.000 morts de la grippe en un an (contre 250.000 à 500.000 morts annuels dus à la grippe saisonnière), c'est-à-dire rien du tout !
Pour Fukushima et Fort Calhoun, il y a un vrai danger. Des milliers de kilomètres carrés sont déjà perdus pour des centaines d'années au Japon. Les bébés meurent aux USA, les produits laitiers sont contaminés, des centaines de millions de litres d'eau sont contaminées dans les sous-sols des centrales et dans l'océan. Des particules radioactives sont rejetées dans l'atmosphère en continu depuis trois mois. Que font les médias ? Rien. Ils ne disent rien.

Mon commentaire : pour la grippe H1N1, il fallait que les médias amplifient la peur face à un danger inexistant pour servir les intérêts d'une industrie en perte de vitesse (les compagnies pharmaceutiques). Pour Fukushima et Fort Calhoun, il faut que les médias se taisent face à un danger bien réel pour servir les intérêts d'une industrie en perte de crédibilité et de contrôle (le nucléaire).

Vous voulez un autre parallèle ?

Pour la grippe, l'OMS a abaissé ses critères de seuil de pandémie le 29 avril 2009 (quatre jours après la première alerte). Ce qui lui a permis de déclarer que la pandémie avait atteint le niveau 6 (le plus élevé) le 11 juin 2009, déclenchant automatiquement l'exécution des contrats qui avaient été signés quatre ans auparavant entre les gouvernements et les compagnies pharmaceutiques. Dans ces contrats, il était spécifié que si l'OMS éclarait une pandémie de niveau 6, les gouvernements s'engageaient automatiquement à commander les vaccins pour lutter contre cette pandémie.
Pour Fukushima, l'OMS et les autorités sanitaires ont relevé les seuils acceptables d'irradiation des populations et des travailleurs du nucléaire. Ce qui permet de ne pas être obligé d'ordonner des évacuations massives des populations, puisque ces nouveaux seuils ne sont pas atteints !

Mon commentaire : les notions de seuil biologique et les critères d'acceptabilité ne sont pas déterminés sur base médicale ou biologique, mais bien sur des bases politiques, économiques et financières.

Un dernier parallèle ?

Pour la grippe, les experts qui se sont prononcés en faveur de la vaccination et qui ont défendu la réalité de la pandémie étaient tous payés par les compagnies pharmaceutiques qui fabriquaient les vaccins. Ceux qui se sont prononcés contre la vaccination et qui ont dénoncé la manipulation des chiffres, des faits et de l'information n'avaient rien à gagner, au contraire (je suis bien placé pour en témoigner). Mais ce sont ces derniers qui se sont faits traités de menteurs, de conspirationnistes, de théoriciens du complot, de gourous de sectes, et j'en passe. Jusqu'à ce que quelques équipes de journalistes viennent confirmer ce qu'ils disaient, mais avec six à neuf mois de retard… Quand les caisses des compagnies pharmaceutiques étaient bien remplies et lorsque des milliers de personnes souffraient des effets secondaires du vaccin (décès, paralysies, neurodégénérescences, narcolepsies, malformations cardiaques chez les nouveaux-nés, etc.).
Pour Fukushima, les experts qui prennent la parole pour nous rassurer sur la sécurité du nucléaire, sur l'inocuité des rejets de Fukushima et sur la maîtrise de la situation sont, comme par hasard, tous payés par l'industrie du nucléaire. Ceux qui dépensent leur énergie sans compter pour relayer les quelques informations disponibles dans le monde n'ont rien à gagner, de nouveau. Pourtant, il suffit de se balader quelques minutes sur les forums pour voir comment ils se font agresser par ceux qui refusent de voir. Pendant ce temps-là, les bébés commencent à mourir dans l'Ouest des États-Unis…

Mon commentaire : tout est dit, c'est bien l'argent qui mène le monde.

Si j'en avais le temps, je recommencerais une même analyse approfondie à propos d'autres événements que nous vivons ou que nous avons vécus. Je vous inviterais à réfléchir, par exemple, à ce qui se cache derrière la bactérie E-Coli qui, soi-disant, provoque une hécatombe en Allemagne. Comme pour le virus de la grippe A H1N1, cette bactérie est jugée par les microbiologistes comme une impossibilité naturelle. Pour eux, il est impossible qu'une même bactérie soit résistante aux huit classes principales d'antibiotiques connus. Mais qui pointe-t-on du doigt comme responsable présumé de cette hécatombe (vous m'excuserez, mais 39 morts, ça n'a rien d'une hécatombe) ? Une vilaine exploitation fermière de produits biologiques en Allemagne… OUH les vilains qui cultivent encore à l'ancienne ! Mais ne vous en faites pas, les scientifiques ont déjà la solution : il suffira d'irradier systématiquement tous les aliments (comme beaucoup le sont déjà dans l'industrie agroalimentaire traditionnelle). Ainsi donc : adieu le bio, adieu les aliments vivants. Bienvenue dans le monde du tout chimique, du tout irradié, du tout aseptisé.

Cette fois donc, les médias ont intérêt à amplifier la peur pour servir les intérêts des industries agroalimentaires industrielles, promotrices des OGM et de la phytopharmacie.

Conclusion provisoire

Comme je vous le disais en commençant, ne comptez pas sur moi pour repartir dans un autre combat.
Car ce combat, comme tous les autres (gaz de schiste, hold-up des pays et des populations par les banques privées, chemtrails, terrorisme d'état, pseudo-réchauffement climatique, etc.), est inutile.

Pourquoi ?

Parce que toutes ces choses que nous vivons actuellement sont le symptôme de l'ancien monde qui s'effondre.
La logique du nucléaire est en train de s'effondrer et ne se relèvera pas.
La logique pharmaceutique est en train de s'effonder et ne se relèvera pas.
La logique agroalimentaire est à bout de souffle et ne se relèvera pas non plus.
La logique de concentration financière vit ses dernières heures avant une faillite globale et systémique.
Toutes les logiques fondées sur la préservation des intérêts d'un petit nombre au détriment de l'immense majorité des êtres vivants sur cette planète ont fait du monde un monde pourri.

Le piège dans lequel je me suis pris moi-même fut de croire que ce monde était mon monde. Je croyais que je faisais partie de ce monde, alors qu'il n'en est rien. Je ne partage aucune des valeurs de ce monde-là ; un monde fondé sur l'individualisme, sur la cupidité, sur l'indifférence, sur le cynisme, sur la méchanceté, sur le mensonge, sur la violence, sur l'inconscience. Je ne partage aucune de ces valeurs. Pourtant, je reconnais qu'il y a en moi des zones d'individualisme, de cupidité, de cynisme, de méchanceté, de mensonge, de violence et d'inconscience. Et c'est pour cela qu'un monde pareil peut encore tenir debout, malgré son extrême fragilité.

Depuis que je suis sorti du combat, en janvier 2010, je ne me pose qu'une seule question : COMMENT CRÉER ENSEMBLE UNE MEILLEURE VIE ?
Autrement dit, et si nous laissions ce vieux monde s'effondrer tranquillement, en souhaitant même que les choses s'accélèrent ? Et si nous investissions réellement nos énergies à créer un autre monde. NOTRE monde, celui qui correspond à ce à quoi nous aspirons de tout coeur… Un monde où nous mettrions la conscience au coeur de nos vies, un monde où nous pourrions reconnaître les parts de lumière comme les parts d'ombre qui se trouvent en chacun de nous. Un monde où le respect de la vie, de la nature, de la conscience serait la préoccupation centrale.

En écrivant cela, je suis bien conscient que je n'ai pas de solution concrète à vous partager. Mais sachez que je chemine dans cette voie. J'ai juste l'intuition que ce meilleur monde, c'est ensemble que nous en tracerons les contours et que nous en inventerons les lois. C'est la raison pour laquelle je redouble mes efforts pour incarner dans mon quotidien la voie alchimique, loin de cette dualité BIEN - MAL. J'espère que, vous aussi, vous trouverez la voie qui vous convient pour ne pas vous attacher à ce vieux navire en train de couler et pour sauter, tant qu'il est encore temps.

La seule chose dont je suis certain, c'est que plus nous lâcherons le matérialisme, moins nous subirons les chocs qui nous attendent ces prochains mois. C'est ce à quoi je travaille depuis dix ans maintenant. Je gagne cinq fois moins qu'il y a dix ans, je ne suis plus propriétaire de rien (ni maison, ni voiture), sauf de ma société et de mes ordinateurs, je n'ai plus aucun engagement financier auprès d'aucune institution (j'ai contracté jusqu'à 500.000 euros d'emprunt !). Je me sens prêt et plus léger pour accueillir la vague du changement. Et vous, êtes-vous prêt(e) ?

Restons debout, conscient et sans peur !"


Jean-Jacques Crèvecœur
Montréal (Québec)
http://www.jean-jacques-crevecoeur.com/


PS : Je vous autorise à reproduire, à diffuser, à traduire, à publier sur vos sites et vos blogs le présent courriel. Merci, simplement, de le publier intégralement et d'en citer la source.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sun is shining

avatar

Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: Tsunami, tremblement de terre et risque nucléaire au Japon   Dim 26 Juin - 20:39

Manuel de détoxication des radiations :
http://www.lepouvoirmondial.com/media/00/01/1205528059.pdf


Manuel de détoxication des radiations (en anglais) :
http://www.meditationexpert.com/RadiationDetoxDraft.pdf
Homéopathie, chlorella, spiruline, miso, Tempeh etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sun is shining

avatar

Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: Tsunami, tremblement de terre et risque nucléaire au Japon   Mer 10 Aoû - 2:26

Appel à l'énergie libre :
http://www.dailymotion.com/video/xhxfxe_appel-a-la-liberation-de-l-energie-libre-stop-au-massacre_news
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
superwand
Grand Vaudou
avatar

Nombre de messages : 2266
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: Tsunami, tremblement de terre et risque nucléaire au Japon   Mer 10 Aoû - 18:38

que pourrait on ajouter a tout cela ?
c'est le meme constat que pour le désastre du monde financier actuel

on a placé notre confiance en des personnes mal intentionnées qui dirigeaient dans l'ombre (et dirigent toujours)
les hommes d'états qu'ils ont eux memes placés

nous nous sommes faits avoir
et nous continuons de ne pas ouvrir les yeux

les catastrophes écologiques sont probablement ce qu'il y a de plus grave comme répercussions
de leurs actes inconscients, irréfléchis, et totalement égoistes

mais la misère qui va bientot sévir l'europe et l'occident suite a une crise mondiale financière sans précédent
sera aussi grande, car les gens vont mourir de faim
vont manquer de logement de travail
des familles vont etre a la rue, en masse

tout ça parce que des présidents ont vendu nos pays a des banques privées tenues par des familles
toujours les memes

en ce qui concerne la france, pompidou travaillait a la banque rotschild avant de signer le traité de 1973 qui céda le pouvoir banquier
aux banques privées , substitué a la banque de france, créant de ce fait une dette dont on ne se sortira jamais
et je ne parle que pour la france, a l'heure ou la grèce est en faillite, l'irlande aussi, et bientot l'espagne, le portugal, l'italie
et surtout , la cerise sur le gateau, les USA

tout ceci est voulu mes amis
est voulu par les gens qui nous dirigent dans l'ombre qui ne sont qu'une poignée, qui distribuent les cartes
et les pouvoirs a une autre minorité de personnes qui sont réparties dans divers secteurs majeurs d'influence
comme les médias, la santé, l'enseignement, l'armement et la politique

ces familles qui dirigent tout, avec a leur tete, les rotschilds et rockefeller, dirigent les bilderbergers qui dirigent tous ces secteurs majeurs
(je fais des raccourcis volontairement)

leur but ? faire de nous des esclaves appauvris, et totalement dépendants de leur système
de ce que jacques attali nomme "le gouvernement mondial"
mais de quel gouvernement parle t il ?
alice bailey et son maitre D.K. e n parlaient aussi
mais pas en ces termes

le gouvernement mondial dont j'ai moi meme fait l'apologie ici, n'est pas celui de mr attali
c'était un gouvernement de sages qui devait pratiquer le commerce équitable, et la juste rétribution , par les hommes de bonne volonté
un gouvernement ou l'amour et le respect d'autrui, et des croyances devait prédominer
nous en sommes loin
et comme toujours , les idéaux lumineux se font reprendre et infiltrer par les ténèbres

nous sommes tous pret du but final des oligarchies qui nous asservissent
nous sommes tout pret
c'est une question de mois, car 2012 approche a grands pas et ils savent que leur temps est compté

ne vous laissez pas abattre, travaillez sur vous memes
l'existence sur ce plan n'est qu'un passage, nous devons y laisser la lumière
nous devons l'éclairer, et chasser les ténèbres, tel est notre destin, a nous humains

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reveillezvous.lightbb.com
Sun is shining

avatar

Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: Tsunami, tremblement de terre et risque nucléaire au Japon   Lun 31 Oct - 3:47

"Le blog de Veille-Fukushima (et autres ignominies nucléaires et appauvries en uranium) est mis en veilleuse pour cause de Transmutation Planétaire. Gardons l’espoir. Veillons aux graines, conservons le pacte . Veillons au grain, gardons le cap. Le Vaisseau-Mère est en train de tanguer.

Il s’avère que nous sommes les témoins de manifestations d’un re-positionnement galactique (lever de soleil de plus en plus septentrional, positionnements différents de la lune dans le ciel, décalage accentué de l’étoile polaire par rapport à la ligne Mérak et Dubhé…) qui ne peut être que le flambeau d’une nouvelle alliance de co-évolution entre Gaïa, la Terre-Mère, et l’espèce humaine, si tant est que les membres de cette dernière en aient l’envie ou l’intention. Et sans doute, alors, ne leur faut-il qu’écouter la Voix de la Source de leur existence, Gaïa, afin de prendre conscience que la co-évolution constitue une alternative – incontournable. Il est parfois plaisant de découvrir qu’il n’existe qu’une seule Voie! Si tant est que la survie de l’espèce humaine soit l’enjeu. Il est également plaisant de découvrir qu’il n’existe qu’une seule Voix. Si tant est que le choix de la co-évolution ait été adopté.

L’article de Dominique: Fukushima/2012: Contamination radioactive de la chaîne alimentaire planétaire est ici sur le blog."
http://www.kokopelli-blog.org/?p=1765

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sun is shining

avatar

Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: Tsunami, tremblement de terre et risque nucléaire au Japon   Sam 3 Déc - 14:46

"Selon Tokyo Electric Power, le combustible nucléaire qui se trouvait dans les réacteurs 1, 2 et 3 de la centrale accidentée a rongé une partie du béton de l'enceinte de confinement, sans toutefois traverser la coque en acier.
Dans un rapport d'analyses rendu public mercredi soir, Tepco explique que ses nouveaux calculs laissent supposer que le combustible du réacteur 1 a entièrement fondu, percé la cuve sous pression et est tombé sur le sol en béton de l'enceinte de confinement, le traversant sur une profondeur qui pourrait atteindre 65 centimètres. Le combustible fondu se trouverait ainsi par endroits à 37 centimètres de la coque en acier, elle-même entourée d'un bâtiment de béton reposant sur une dalle de 7,6 mètres d'épaisseur.

Dans les réacteurs 2 et 3, une partie du combustible a également fondu en partie, percé la cuve sous pression et commencé de tomber sur le béton, le rongeant sur quelques centimètres. Tepco estime cependant que, grâce à l'eau déversée, le processus d'érosion du béton est stoppé.

Des hypothèses basées sur des simulations informatiques

L'opérateur ne peut pour le moment qu'échafauder des hypothèses à partir de simulations informatiques, sur la base de diverses mesures effectuées par des instruments de télécontrôle. Nul ne peut réaliser de visu l'état réel des réacteurs, les rayonnements élevés interdisant à l'homme d'approcher le coeur des installations. Il faudra des années avant d'y parvenir.

Les réacteurs 1, 2 et 3 sont les plus endommagés sur les six de Fukushima Daiichi. Ils ont été victimes d'une perte totale de système de refroidissement à cause du tsunami. L'accident a provoqué une fusion du combustible et des explosions d'hydrogène qui ont soufflé les bâtiments supérieurs, projetant d'énormes quantités de matières radioactives dans l'environnement. Aujourd'hui, la situation est à peu près stabilisée et la température des réacteurs maintenue sous 100 degrés. Les risques sismiques permanents dans la région font cependant toujours planer une menace."
http://www.leparisien.fr/tsunami-pacifique/fukushima-le-beton-de-trois-reacteurs-ronge-par-le-combustible-01-12-2011-1747386.php


Une synthèse sur la situation aujourd'hui à Fukushima :
"Au moment où l’on apprend que 8% du territoire Japonais, soit 30 000 km2, est perdu pour des dizaines d’années, et que les scientifiques profitent de l’opportunité offerte, pour découvrir ce qui va arriver avec le corium, le directeur de la centrale de Fukushima, malade, se refuse à imaginer que la catastrophe y soit pour quelque chose.

En effet, Masao Yoshida âgé de 46 ans, a dû quitter son poste le 28 novembre 2011 pour être hospitalisé ; TEPCO refuse de confirmer la cause exacte de sa maladie, mais comme il est présent sur le site depuis le 11 mars, il est facile d’en comprendre la raison.

3 ouvriers sont déjà morts depuis l’accident, et là aussi TEPCO se refuse à l’imputer à l’exposition aux radiations. lien

Mais, pour la première fois, le 12 novembre 2011, des journalistes ont été autorisés à visiter les ruines de Fukushima Daiichi, et David Guttenfelder en a profité pour prendre des photos pour le compte de la prestigieuse revue « National Geographic ».

La tache ne lui a pas été rendue facile car les journalistes n’étaient pas autorisés à quitter le bus, et tout ce qu’il a pu photographier, ça a été des débris, des véhicules renversés, des bassins d’eau stagnante, et du coté des réacteurs, aucun signe de vie.

Le compteur Geiger tenu par un travailleur affichait gaillardement ses 300 microsieverts. lien

Au sujet du corium, il est difficile d’établir le tableau de sa décroissance radioactive, puisque sachant que le centre de sa masse se trouve en principe aux environs de 3000 °C, il n’est guère possible de connaitre la température du reste.

Quant au risque d’explosion, il n’est pas inutile de rappeler les explications que donnait le Professeur V. Nesterenko, ce physicien nucléaire, membre de l’académie des sciences du Belarus, docteur ès sciences techniques, en charge des conséquences de la catastrophe de Tchernobyl.

Il affirmait que si la masse de corium de Tchernobyl qui avait déjà percé la cuve du réacteur, rencontrait les masses d’eau contenues dans les sous sols du réacteur, le mélange des 1400 kg composé d’uranium-graphite aurait été susceptible de provoquer une explosion atomique 50 à 80 fois plus puissante que celle d’Hiroshima. lien

Pour Uehara Haruo, concepteur de la centrale japonaise, interviewé le 20 novembre dernier, l’explosion hydro-volcanique est inévitable.

Le 30 novembre 2011, TEPCO a rendu public les analyses concernant le corium, déclarant que, dans le pire des cas, toutes les barres de combustible du réacteur n°1 pourraient avoir fondu et se retrouver au fond de l’enceinte de confinement, laquelle est recouverte d’une plaque d’acier qui pourrait avoir été érodée a une profondeur de 65 cm, (vidéo) et il ne resterait que 37 cm à traverser pour atteindre la « feuille de métal ». lien (Rappelons qu’à Tchernobyl, la dalle de béton avait 1 mètre d’épaisseur. lien)

Ensuite, que va-t-il se passer ? bien malin qui pourrait le dire, mais il est probable qu’il sera difficile de donner de bonnes nouvelles.

Si, comme à Tchernobyl, un serpentin de refroidissement avait été installé sous la plaque de béton du réacteur, au mépris du danger couru par les milliers de mineurs au travail, lesquels avaient creusé un tunnel pour permettre la pose de ce serpentin, il est possible qu’une partie du danger aurait pu être évitée, mais ce n’est pas le cas, et le pire est logiquement devant nous.

D’après l’association « Union de Tchernobyl » 10 ans après la catastrophe, plus des 20 000 hommes de 30 à 40 ans ayant participé au chantier après l’accident, étaient morts de l’exposition aux radiations.

Sur les 400 kg de plutonium qui étaient dans le réacteur de Tchernobyl, on estime que près de 100 kg ont été rejetés dans l’environnement, et l’on sait qu’un microgramme de plutonium est une dose mortelle pour un homme pesant 70 kg. lien (à Fukushima, il y a 68 tonnes de combustible nucléaire dans le réacteur n°1).

Mais revenons à Fukushima : dans cette vidéo, le détail des explosions des premiers jours.

Rappelons qu’aucun français n’a été invité le samedi 12 novembre à Fukushima, et que la seule présence française consistait en un drapeau qui flottait non loin de l’installation de « décontamination de l’eau » qui est loin d’être probante, alors qu’elle devait être terminée avant la fin de l’année.

D’après Tetsuya Terasawa, porte parole de TEPCO, il y a encore 40 000 tonnes d’eau au fond du bâtiment du réacteur (photo), et 90 000 tonnes d’eau, nettoyées d’après TEPCO, sont stockées dans de grands réservoirs de 12 mètres de hauteur. lien

Il nous faudra donc nous contenter de l’article écrit par le journaliste du « New York Times », Martin Falker, en se souvenant que les conditions de « visite » étaient particulièrement surveillées.

Celui-ci rappelait que le Ministre Goshi Hosono chargé de la catastrophe, avait confirmé que le chantier allait se poursuivre pendant encore 30 ans, espérant un « arrêt à froid » en fin d’année, (lien) sans expliquer pour autant comment il pourrait parvenir à l’arrêt à froid du corium ?

Depuis les mensonges à répétition des exploitants de la centrale, leur crédibilité est largement entamée et aux dernières nouvelles, on apprenait le 1er décembre 2011 qu’un incendie se serait déclaré dans le bâtiment n°3. lien

En France, jamais à l’abri d’une outrance, Eric Besson, Ministre de l’industrie à accumulé les contre vérités lors du débat qui l’a confronté à la candidate écologiste présidentielle le 29 novembre 2011 sur l’antenne d’Europe 1.

Arlette Chabot et Michael Darmon qui animaient le débat, n’ont pas bougé le moindre petit doigt pour rectifier la vérité : il aurait suffit qu’ils potassent un peu le sujet avant de recevoir les belligérants, car laisser dire sans broncher qu’en France on paye l’électricité le double de celle des allemands relève de la faute professionnelle.

Heureusement, mais trop tard, d’autres journalistes ont donné des informations plus sérieuses, rappelant que la différence n’était pas du double mais seulement du quart.

Cette différence ne va pas durer trop longtemps puisqu’il va bien falloir approvisionner les caisses en vue du démantèlement des centrales nucléaires françaises.

Rappelons que celui de « super » Phénix était estimé à 900 millions et qu’il coutera au moins 10, voire 20 fois plus. lien

Le démantèlement des autres étant estimé à 260 millions, et si la même approximation est faite, on comprend aisément qu’il faudra bien plus approvisionner et que le tarif du prix de l’électricité s’en ressentira.

Et puis, il faudra bien payer pour la gestion des déchets, et si pour l’instant 35 milliards d’euros ont été engloutis pour le site d’enfouissement de Bure, il n’y a, à ce jour, aucune solution acceptable, si l’on veut bien respecter les générations futures.

On se souvient aussi qu’en mars 2011 le même Eric Besson avait démenti toute hausse prochaine des tarifs (lien) ; Quelques mois après l’électricité augmentait de 3,4%, et d’après Pierre Gadonneix, l’ex patron d’EDF, il faudrait augmenter le prix d’au moins 20%.

D’ailleurs, l’autocrate présidentiel reconnaissait le 25 novembre 2011 que l’on ne payait pas l’électricité nucléaire à son prix réel.

Jamais à l’abri d’un dérapage, Besson se flattait de l’investissement français dans les énergies propres, oubliant étrangement les milliers d’emplois sacrifiés par l’Etat dans le domaine photovoltaïque, suite au gel récent des projets.

Le cocorico de Besson n’était pas non plus justifié sur le dossier éolien offshore, puisque l’on sait que notre pays est le cancre européen en la matière, comme on peut le découvrir sur ce lien.

Seule Eva Joly a dégainé quelques vérités, comme par exemple lorsqu’elle a expliqué que rester dans le nucléaire couterait plus cher que d’en sortir, et que tourner la page nucléaire serait créateur de milliers d’emplois.

Le seul développement de l’éolien off-shore sera, selon le rapport de l’EWEA, créateur de près de 170 000 emplois d’ici 2020, et 300 000 emplois d’ici 2030.

Le démantèlement des 48 réacteurs sera aussi créateur d’emplois, puisqu’on sait déjà qu’a Malville, « Superphénix » le démantèlement procure depuis 14 ans du travail à 500 travailleurs, et il y a encore du boulot pour au moins 10 ans, (lien) ce qui signifie que le démantèlement des 19 centrales pourrait employer près de 10 000 travailleurs.

Quand aux projets présidentiels, qu’ils soient de l’EPR ou d’ITER, ils posent plus de problèmes qu’ils n’en résolvent.

L’EPR finlandais connait déjà un dépassement de près de 4 milliards d’euros, (lien) à la charge de l’Etat français, et pose aussi des problèmes de sécurité.

De toute façon, celle des français est déjà menacée, et si l’on ouvre ce lien, on découvre quel est le danger qui menace chacun de nous.

Au sujet d’Iter, s’il faut en croire le physicien Jean Pierre Petit, accompagné de Michèle Rivasi, des phénomènes inquiétants pourraient se produire à l’intérieur du plasma où la fusion devrait s’opérer, genre « coups de foudre » de 15 millions d’ampères, avec les conséquences que l’on imagine : dissémination catastrophique de tritium, de plomb, de béryllium… "
http://www.centpapiers.com/fukushima-le-debut-de-la-fin/88391

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sun is shining

avatar

Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: Tsunami, tremblement de terre et risque nucléaire au Japon   Sam 3 Déc - 15:25

Message de Jean-Jacques Crèvecoeur septembre 2011 :
"Plus de six mois après le début de cette catastrophe qui est toujours en cours (je vous rappelle que la situation n'est toujours pas maîtrisée là-bas et que la contamination des eaux et des sols se poursuit quotidiennement), je suis extrêmement frustré de ne pas disposer d'informations fiables à propos des conséquences que Fukushima a sur ma vie quotidienne. Mon entourage peut en témoigner. Les gestes les plus simples de ma vie quotidienne deviennent source de questions sans réponse :

Lorsqu'il pleut sur Montréal, sur Paris ou sur Genève, quel est le niveau de radioactivité contenue dans l'eau de pluie que je reçois dans les cheveux ?
Puis-je boire l'eau que je filtre de mon robinet ? Quand je lave mes fruits et mes légumes avec cette eau, ne suis-je pas en train de déposer des particules radioactives sur eux ? Quand je fais de la soupe, est-elle radioactive ?
Quelle est la provenance du poisson que ce marchand me propose ? Vient-il du Pacifique ou de l'Atlantique ? Les eaux océanes dans lesquelles ce poisson a été pêché sont-elles déjà contaminées ou pas encore ?
Ces raisins et ces fraises en provenance de Californie, récoltés dans une région où les taux de radioactivité sont élevés, sont-ils dangereux pour ma santé ?
Ne ferais-je pas mieux d'arrêter de manger du fromage et du beurre, quand on sait que l'herbe consommée par les vaches est contaminée par les pluies depuis six mois (tant en Amérique du Nord qu'en Europe) et que cette contamination se retrouve concentrée dans le lait de ces mêmes vaches ?
Où puis-je trouver une réponse à toutes mes questions ? Suis-je le seul à me poser ces questions ? Et vous, vous posez-vous les mêmes questions ? Pourquoi mes concitoyens semblent-ils si insouciants face à ces questions ?..."
http://www.jean-jacques-crevecoeur.com/index.php?option=com_content&view=article&id=377:fukushima-reprenons-notre-avenir-en-mains&catid=167:articlesfukushima&Itemid=282
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sun is shining

avatar

Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: Tsunami, tremblement de terre et risque nucléaire au Japon   Lun 7 Mai - 15:03

Infos de Michel Dogna du 13/04/2012 sur Fukushima : Grand danger du réacteur 4
http://micheldogna.fr/radioactivite.html


DES MOYENS DE DECONTAMINATION (À utiliser en préventif et en curatif)

LA ZEOLITE K (klinoptilolite microbroyée) (4)

C’est un remarquable chélateur et draineur des éléments radioactifs que nous avons récemment découvert (voir l’article dans le JMD 92 de juin). C’est sans danger et pas trop coûteux.
En flacons de 200 mg, à prendre tant que le risque perdure.


•En cas de pollution radioactive :1 cuillères à café de la poudre dissoute dans un peu d'eau–2 à 3 fois par jour


•En préventif et à long cours:1 cuillère à café, matin et soir


•Enfants : Quantité proportionnelle au poids corporel



LE POLAR CLEANER S3 (4-5)

C’est une extraction cellulaire mécanique des radioéléments par champs électriques alternés (description dans Prenez en main votre santé tome 3), qui s’effectue pendant le sommeil. Cette technologie déloge aussi la plupart des poisons qu’il suffit d’éjecter alors avec les draineurs adaptés, en particulier la Zéolite K citée plus haut



LE MAGNESIUM - mais lequel ?


Il est connu que le chlorure de magnésium, très Yang comme le Miso est un excellent chélateur des radio-éléments, mais sa consommation massive au long court est inenvisageable. Même le Nigari quoique mieux n’est pas anodin, d’autant plus qu’il est tiré de la mer du Japon…. Aïe !
Pourtant, dans cette veine, il reste une formule peu connue : le CHLORUMAGENE (1).
La pharmacie ne reconnait que ses vertus laxatives (violentes), mais selon la posologie de 1 cuil. à café.
Pourtant, toutes les propriétés du chlorure de magnésium se retrouvent sans ses inconvénients moyennant un dosage quotidien de 1 pointe de couteau (valeur d’un petit pois).
L’astuce est qu’il s’agit d'hydroxyde de magnésium qui au contact de l’acide chlorhydrique de l’estomac fabrique du chlorure de magnésium naissant, celui-ci n’ayant aucune incidence sur les reins. Le chlorumagène selon cette posologie présente tous les avantages du chlorure de magnésium sans ses inconvénients. Il peut donc être utilisé au long court.



LE CHARBON ACTIVE (2 - 3)

Son usage est universel pour absorber et éliminer les poisons les plus violents à raison de 1 à 4 cuillères à soupe bombées par jour dans de l’eau selon le degré d’intoxication.
Mais prendre en compte que ce charbon végétal neutralise tous les médicaments et remèdes si l’on est sous traitement, y compris la pilule abortive….



L’ARGILE BLANCHE (1 - 2)

Il est bien connu que l’argile est un draineur de la radioactivité – mais à mon avis, elle joue surtout en dépannage par voie interne et en application externe.



LE MISO devenu introuvable (2 ?)

Ce n’est plus la peine d’en parler ; suite à la razzia après Fukushima on n’en trouve plus, et la fabrication demande une fermentation durant de longs mois. Donc, attention si vous en trouvez encore, il y a 90% de chance que ce soit pas un ersatz fabriqué en 15 jours.



LA TEINTURE D’IODE (1)

Elle fait l’objet d’une véritable parano. Oui, 1 goutte par kilo de poids, mais si ce n’est pas au long court et que l’on n’est pas sous Lévothyrox avec une thyroïde encore en place. Les pharmaciens distillent des affirmations de dangerosité sans preuves, enseignées par le lobby officiel. De toutes manières, l’iode ne protège pas, il vise seulement à gaver la thyroïde pour qu’elle n’absorbe pas l’iode 133 radioactif ; mais il y a tous les autres radioéléments bien plus dangereux encore tels le césium, le bore, le strontium, l’américanum, etc., et là il faut d’autres moyens cités ci-dessus."
http://micheldogna.fr/radioactivite.html

(1) = pharmacies
(2) = boutiques diététiques
(3) SOURCE CLAIRE : 01 64 58 64 82 - source-claire@wanadoo.fr
(4) VEDAMED : 09 51 49 36 69 (nouveau numéro) - infovedamed@gmail.com
(5) VALEMIS : 02 47 91 54 57 - info@valemis.com

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tsunami, tremblement de terre et risque nucléaire au Japon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tsunami, tremblement de terre et risque nucléaire au Japon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» centrale nucléaire au Japon
» tremblement de terre en argentine
» Problème nucléaire
» explosion nucléaire entre -8000 et-12000 ??? Faut-il y croire ??? !!!!!
» Ovni et le Nucléaire une corrélation factuelle et statistique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REVEILLEZ VOUS :: ACTUALITES :: INFORMATION, EVENEMENTS RECENTS-
Sauter vers: