REVEILLEZ VOUS

Partage de données sur la progression spirituelle
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Gardasil : Un vaccin encore plus toxique que les autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Sun is shining

avatar

Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Gardasil : Un vaccin encore plus toxique que les autres   Ven 22 Juil - 20:28

"Le Gardasil HPV4 n’a pu être démontré sûr et efficace contre le cancer du col de l’utérus avant sa mise sur le marché en 2006. On n’a fait que le supposer efficace contre le cancer du col de l’utérus.

Le nombre des effets secondaires rapportés du Gardasil serait trois fois plus élevé que celui de tous les autres vaccins réunis.

Chacune des 3 injections contient 225 ug d’hydroxyphosphate sulfate d’aluminium : un adjuvant connu pour être lié à des maladies auto immunes ; ce sont des maladies chroniques qui ne cessent d’augmenter parmi les personnes vaccinées contre le HPV.

Chacune des 3 injections contient du borate de sodium (pesticide) qui est lié à des problèmes d’infertilité, de paralysies et d’épilepsie (attaques). En 2005 , la National

Library of Medicine (NLM) et les Instituts Nationaux de Santé Publique ont déclaré qu’il s’agissait d’un dangereux poison et précisé : « On ne le trouve plus couramment dans les préparations médicales ». Le Gardasil, lui, a été approuvé en 2006.

Chacune des 3 injections contient aussi du Polysorbate 80 : un émulsifiant lié à des problèmes d’anaphylaxie, convulsions, collapsus, épilepsie (attaques) et infertilité chez les animaux.

Selon les données officielles du VAERS il y a eu 97 décès et 22.994 effets secondaires qui ont fait suite à l’administration du Gardasil depuis qu’il a été mis sur le marché.

Il n’existe aucun système de vaccinovigilance systématique long terme par rapport aux effets secondaires. Le système actuel de rapport des effets secondaires est purement passif. A ce sujet le CDC précise : « Les données du VAERS ne peuvent être utilisées pour établir des relations causales entre les vaccins et les effets secondaires négatifs »

Wilyman conclut en ces termes : Pourquoi ce vaccin a-t-il été commercialisé de manière aussi agressive pour les femmes australiennes alors que le cancer du col de l’utérus représente un risque très faible pour ces femmes comme aussi dans tous les pays développés, et alors que le vaccin contient des produits qui sont liés à des problèmes d’infertilité ?

Wilyman a également créé un poster qui reprend les preuves montrant que le Gardasil a été commercialisé pour les femmes d’une manière malhonnête sur un plan mondial."
http://www.santeglobale.info/tal/vaccins-nouvelles.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sephiroth



Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 08/05/2007

MessageSujet: Re: Gardasil : Un vaccin encore plus toxique que les autres   Jeu 4 Aoû - 19:10

D'ailleurs je me souviens bien de la récente campagne du gouvernement visant à sensibilisé les femmes vis a vis du cancer du col de l'uterus, quelle belle arnaque, le cancer du col de l'uterus est bien loin d'être le premier cancer chez la femme en plus. bref ^^"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sun is shining

avatar

Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: Gardasil : Un vaccin encore plus toxique que les autres   Dim 28 Aoû - 9:40

En route vers l'obligation vaccinale en Nouvelle Zélande : Le versement des allocations soumise à l'obligation d'avoir vacciné son enfant
http://www.sylviesimonrevelations.com/article-eugenisme-vaccins-et-reduction-de-la-population-82329277.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bocalvide

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 28/08/2011

MessageSujet: Re: Gardasil : Un vaccin encore plus toxique que les autres   Dim 28 Aoû - 10:30

bonjour tout le monde.

je pense que cette vaccination est pour préparer les recherches sur le clonage humain du futur ... baisse de la fertilité des hommes et des femmes donc baisse de la natalité qui glisse vers le clonage et les bébés éprouvettes ...
il ne faut pas oublier que faire un enfant naturellement est gratuit ... je ne paies pas ma femmes pour avoir un gamin et que je sache, personne non plus .... quoi que ?! ... donc cette manipulation est une dérive vers la fabrication de l'humain parfait, pas dans le sens physique, ça ne rapporterait plus de sous, sans valeur, mais vers l'humain parfait au niveaux spirituel donc mental ... un bon p'ti esclave qui ne va pas se plaindre de sa vie ...

imaginez que les sens son décuplé par clonage, c'est à dire, l'ego donc l'envie de posséder, de jouer, de consommer et bien sur de calmer tout cela part des orgies et autre passions matériels ... le parfait humanoïde qui répondra aux système sans se rebiffer ... ce même humain qui porte un esprit, une mémoire qui sera annihiler au niveau du choix de revenir ou pas, donc par le confort matériel et qui sera le parfait matrice de l'âme qui se réincarnera encore et encore et qui redemandera encore ...beau programme ... affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
superwand
Grand Vaudou
avatar

Nombre de messages : 2266
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: Gardasil : Un vaccin encore plus toxique que les autres   Dim 28 Aoû - 20:28

on peut fantasmer indéfiniment sur les buts cachés de la vaccination obligatoire

une seule chose est certaine, c'est que ça n'est pas pour notre bien
et que ça ne sent pas bon du tout

l'avenir nous dira le véritable but de cette supercherie
sans non plus renier en bloc la vaccination qui parfois peut etre salvatrice
quand on y met pas des adjuvants destructeurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reveillezvous.lightbb.com
bocalvide

avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 28/08/2011

MessageSujet: Re: Gardasil : Un vaccin encore plus toxique que les autres   Lun 29 Aoû - 15:51

superwand a écrit:

sans non plus renier en bloc la vaccination qui parfois peut etre salvatrice
salvatrice quand on a peur de la mort ! ... et de souffrir ! ... tout est joué sur ces deux choses entretenue par les religions qui nous inculque le fait que cela soit salvatrice parce que nous serions quelque part immortel ... comme-ci la mort ne faisait pas partie indivisible de la vie physique !!! ...

pourtant les vaccins sont fait pour le physique et pas pour la conscience ... mais la conscience est vacciné par des prières et le physique par un vaccin ... ça tient pas debout ...

les vaccins quel qu'il soit ne sont pas fait pour faire du bien ... ma mère était dans la médecine, ma tante laborantin avec ma cousine, ma sœur infirmière, toute ont quitté le métier (sauf ma cousine) par conscience qu'elles n'y avait plus leur place en prenant conscience que c'était contre nous ... mon beau frère est cardiologue et il me conseilla de ne pas nous faire vacciné ... alors qui croire ???

je n'est pas voulus renouvelé les vaccins des mes enfants mais par force de loi j'y étais obligé ... alors pardon mais quand ça touche au libertés avec force de dictature et menaces, c'est pas pour faire du bien ...

nous sommes des cobayes et esclave du système ... ça c'est pas du fantasme ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
superwand
Grand Vaudou
avatar

Nombre de messages : 2266
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: Gardasil : Un vaccin encore plus toxique que les autres   Lun 29 Aoû - 22:26

je ne suis pas d'accord pour tout noircir et tout diaboliser
on ne peut pas renier les progrès de la science et de la médecine en bloc
sous prétexte que certains s'en servent mal, ou font de l'argent avec, ou encore se soucient peu des conséquences

il y a toujours des choses positives autant que négatives
on a arrété de grandes épidémies avec la vaccination
il faut arréter de délirer
c'est comme dire que le pétrole était une mauvaise trouvaille parce que ça pollue
certes
mais quel délivrance d'avoir eu sa propre voiture, de pouvoir aller a new york en moins d'une journée
merci la science

idem pour le telephone portable
idem pour l'energie atomique
etc

rien n'est jamais tout blanc ou tout noir
tout dépend de l'utilisation que l'on fait des découvertes

pour la vaccination, je suis d'accord pour dire qu'on la pratique abusivement, et surtout sans se soucier des conséquences
mais il ne faut pas la renier entièrement
j'ai du récemment me faire vacciner contre le tétanos suite a une morçure de chat
j'avais pas le choix, c'était ça ou l'amputation

encore une fois merci la science
je préfère garder mes deux bras
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reveillezvous.lightbb.com
Sun is shining

avatar

Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: Gardasil : Un vaccin encore plus toxique que les autres   Mar 30 Aoû - 23:56

superwand a écrit:

on a arrété de grandes épidémies avec la vaccination
Non - Mensonge issu de la propagande pharmaceutique. Les grandes épidémies ont été éradiquées par l'amélioration des condition de vie et d'hygiène, les vaccins n'y sont pour rien, au contraire ils diminuent le système immunitaire, ils n'apportent rien de bon, c'est tout ce qu'il faut retenir. "Le microbe n'est rien, le terrain est tout" (Dr Claude Bernard)
http://www.dailymotion.com/video/xa9vti_citations-de-medecins-contre-les-va_news

superwand a écrit:

j'ai du récemment me faire vacciner contre le tétanos suite a une morçure de chat
j'avais pas le choix, c'était ça ou l'amputation
Non, il y a toujours des solutions du côté des remèdes naturels, comme l'argile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
superwand
Grand Vaudou
avatar

Nombre de messages : 2266
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: Gardasil : Un vaccin encore plus toxique que les autres   Mer 31 Aoû - 10:21

la nous ne sommes pas d'accord

pasteur a tout de meme arrété la rage , la maladie du charbon
etc

on a ensuite découvert le vaccin pour la tuberculose qui tue toujours des milliers de gens

meme si effectivement le terrain et l'hygiène sont primordiaux pour arréter une épidémie
il n'y a parfois pas le choix, et heureusement la vaccination est la

c'est pourquoi je dis tout n'est pas noir ni blanc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reveillezvous.lightbb.com
Sun is shining

avatar

Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: Gardasil : Un vaccin encore plus toxique que les autres   Jeu 1 Sep - 0:18

Pasteur a reconnu lui-même sur son lit de mort qu'il s'était trompé. Lire les livres du Dr Tal Schaller, Dr Guilaine Lanctôt, Claire Severac, Sylvie Simon , dr Méric etc...sur la vaccination. Après à chacun de faire ses choix. Vaccin ou chimiothérapie, pour moi c'est pareil : que du poison - Rien à gagner, tout à perdre.
Pour les blessures, il y a tout ce qu'il faut avec les huiles essentielles et l'argile. J'en ai toujours en stock pour les brûlures et les blessures, c'est hyper efficace et en plus ça calme la douleur.
Pour la tuberculose, l'abbé Kneipp a vaincu la sienne naturellement par les bains d'eau froide tous les jours pendant un certain temps, lesquels en entraînant une légère augmentation de la température interne du corps, permet de tuer virus, microbes etc...C'est expliqué dans l'introduction de son livre 'Ma cure d'eau'. L'isotropie salivaire est une autre voie pour soigner cette maladie. De plus il a été démontré par certains chercheurs que le vaccin contre la tuberculose était inefficace : soit on est naturellement immunisé et le vaccin ne sert à rien, soit le vaccin ne prend pas et on reste non-immunisé contre la maladie. Tous les vaccins sont des leurres pour diminuer les défenses immunitaires des populations et manipuler l'ADN, sans parler des nanopuces.
http://www.personocratia.com/panda/modules/JournalPersonocratia/documents_joints/vaccination_101_fra__24jul09doc.pdf
http://www.personocratia.com/fr/cent_millieme.php?module=JournalPersonocratia&class=Affichage&event=texteComplet&id_article=5
http://www.personocratia.com/fr/journal_personocratia/2001-09_mafia_medicale_texte_reference_vaccination.php

"Pur le tétanos, le docteur Meric rappelle que le clostridium tetani et les spores tétaniques ne peuvent se développer qu’au niveau de la plaie. La toxine chemine alors par les voies axonales centripètes (voies nerveuses qui vont vers le cerveau). Or toute la foi en ce vaccin ne repose que sur une seule et unique expérience qui consistait à faire produire des anticorps a des animaux en les vaccinant. Ensuit on injectait des doses mortelles de toxine a ces animaux. Les animaux du lot vaccine ne mouraient pas, seuls les animaux du lot non vaccine décédaient. Les savants Ramon et Keller en déduisirent que les anticorps étaient neutralisants pour la toxine et que par conséquent la vaccination pouvait empêcher la maladie. « Voila le type d’expérience complètement absurde, dit le docteur Meric, qui élimine le microbe et les conditions locales nécessaires pour qu’il y ait tétanos, c’est-à-dire l’anaérobiose. La rencontre de la toxine tétanique avec des anticorps dans le sang ne se produit jamais dans la réalité, puisque tout se passe dans la plaie et à l’abri d’oxygène. Pour vous faire entrevoir l’inutilité totale de cette vaccination, prenons l’exemple suivant : si un scientifique, aussi prestigieux, soit-il, vous dit « nous allons éliminer tous les lions de la savane africaine en utilisant les requins » et que pour vous le prouver, il fait l’expérience de prendre un lion, de l’amener en bateau et de le jeter aux requins pour voir les requins le dévorer. Il en tire la conclusion que les requins sont l’arme idéale pour exterminer les lions ! Ce savant oublie que, dans la nature, les lions ne rencontrent jamais les requins ! L’expérience de Ramon a oublie que le microbe du tétanos et sa toxine appartiennent au monde anaérobie strict et que les anticorps appartiennent a un monde aérobie strict. L’expérience de faire se rencontrer toxine tétanique et anticorps dans le sang n’a donc rien a voir avec ce qui se passe en cas de tétanos. C’est pour cela que le tétanos n’est pas une maladie immunisante. Il n’y a jamais d’anticorps antitoxines ou anti-microbes après un tétanos déclare. Alors que le tétanos maladie n’immunise pas, comment a-t-on pu faire croire qu’un vaccin pouvait faire mieux que la maladie ? En fait le vaccin n’est qu’un placebo ! »
http://www.santeglobale.info/tal/Meric.html
http://www.santeglobale.info/tal/Citations-vaccins.html
http://www.santeglobale.info/tal/images/stories/vaccination_danger.pdf
http://www.santeglobale.info/tal/Vaccins-pandemie-escroquerie.html
http://www.santeglobale.info/tal/genocide-planetaire.html

"L’école de pensée qui croit aux virus-tueurs a donné naissance à la « peur des microbes » qui a engendré les vaccins et les masques qui transforment la société en en grand bal masqué !
L’école de pensée des médecines naturelles, qui se fonde sur des millénaires d’observation de l’être humain, affirme : « Le microbe n’est rien, c’est le terrain qui est tout ! » Cette phrase, aurait été prononcée par Pasteur sur son lit de mort mais trop tard pour arrêter la gigantesque machine vaccinale qui était lancée comme un paquebot sur les flots. Pourtant la sagesse des médecines ancestrales dit bien que le problème n’est pas le microbe mais le système immunitaire."(Dr Tal schaller)
http://www.santeglobale.info/tal/Gazette-anti-paranoiade.html

"Les vaccins sont inévitablement dangereux" (Sylvie Simon)
http://www.sylviesimonrevelations.com/categorie-11694197.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
superwand
Grand Vaudou
avatar

Nombre de messages : 2266
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: Gardasil : Un vaccin encore plus toxique que les autres   Jeu 1 Sep - 21:56

très bien
tu argumentes bien

je vais étudier tout ça de plus près
merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reveillezvous.lightbb.com
Hubert



Nombre de messages : 37
Date d'inscription : 13/05/2011

MessageSujet: Re: Gardasil : Un vaccin encore plus toxique que les autres   Sam 3 Sep - 15:21

Je lis la revue de Michel Dogna depuis des années.
J'y ai trouvé quantité de références, de citations d'études qui montrent que, effectivement, la vaccination ne sert à rien.
http://www.infomicheldogna.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
superwand
Grand Vaudou
avatar

Nombre de messages : 2266
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: Gardasil : Un vaccin encore plus toxique que les autres   Lun 5 Sep - 9:23

dogna est un génie

c'est notamment grace a lui et son protocole anti vaccin
que j'ai pu sortir ma femme de sa myofasciite suite a une vaccination massive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reveillezvous.lightbb.com
Sun is shining

avatar

Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: Gardasil : Un vaccin encore plus toxique que les autres   Ven 9 Sep - 1:19

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sun is shining

avatar

Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: Gardasil : Un vaccin encore plus toxique que les autres   Jeu 16 Fév - 17:21

"En Suisse, durant ses dix-huit premiers mois de vie, l’enfant subit jusqu’ 47 immunisations contre 9 maladies ! Cela fait beaucoup ! Et de nombreux médecins pensent comme moi. Comme on commence ces vaccinations très tôt, chez le nourrisson déjà à 2 mois, il est évident qu’à cet âge-là, le système immunitaire n’est pas mature. Il ne l’est que vers 4-5ans, preuves médicales à l’appui. Il doit donc être éduqué, au même titre que qu’on doit apprendre à marcher ou à parler. Le système immunitaire risque par conséquent de dérégler cette maturation et de développer ce qu’on appelle un état de tolérance, c’est-à-dire une non-réponse. Dans un premier temps, surtout si la mère nourrit son enfant elle-même, il risque de se produire une neutralisation des antigènes que l’on injecte avec le vaccin par les anticorps transmis par la mère à son bébé."
http://www.santeglobale.info/tal/Marc-Girard.html


"Comme la première guerre mondiale n’a pas duré de longues années, les fabricants de vaccins n’ont pas pu vendre toutes leurs productions. Comme ils cherchaient (et cherchent toujours) essentiellement le profit, ils décidèrent de vendre leurs stocks à la population. C’est ainsi qu’ils ont battu le rappel et lancé la plus grande campagne de vaccinations que les Etats-Unis aient jamais connue tout au cours de son histoire. Il n’y avait cependant alors aucune épidémie pour justifier ces mesures. Ils ont alors imaginé, et eu recours à d’autres astuces.
Leur propagande prétendait que les soldats qui rentraient de l’étranger étaient atteints de toutes sortes de maladies et que tout un chacun devait se faire un devoir de se faire inoculer tous les vaccins qui étaient alors sur le marché… Une chose est certaine : la grippe espagnole de 1918 a été provoquée par les vaccinations, par un massif empoisonnement du corps dû aux différents vaccins."
http://www.santeglobale.info/tal/genocide-planetaire.html


"Il est à noter que parmi les nouveautés en matière de vaccination, on trouve les vaccins à cristaux liquides.

L’ADN est lui-même constitué de cristaux liquides, et l’idée est d’injecter dans l’organisme de l’ADN nu, c'est-à-dire des séquences d’ADN répétitives (cet ADN peut-être synthétique) qui sont des supports d’informations cellulaires sur lesquels on vient greffer soit des séquences d’ADN viral, soit des gênes codants pour des protéines virales ou bactériennes.
L’intégration de ce patrimoine génétique à nos cellules est très rapide et on ne peut plus contrôler ensuite les synthèses protéiques qui se font, puisqu’elles sont intégrées à notre patrimoine.

Quel est donc le vaccin que le gouvernement français s’apprête à financer à prix d’or et à rendre obligatoire pour tous les français de plus de trois mois ?...
Certains indiquent que cet ADN étranger implanté par vaccin constitue une « antenne » programmable de l’extérieur à des fins non pas humanitaires de santé, mais bien de contrôle des populations à des fins politiques extrêmement douteuses.
Ces technologies de modification du comportement des populations (voire de ralentissement du système immunitaire ou de production de toxines mortelles) à l’aide de fréquences gigahertziennes (micro-ondes) existent et sont notamment relayées par l’injection de cristaux liquides et l’implantation d’une puce électronique sous-cutanée, pour court-circuiter la conscience individuelle"
http://www.santeglobale.info/tal/Vaccins-pandemie-escroquerie.html


"Des nanoparticules ont été découvertes dans le vaccin H1N1

Ces particules, infiniment plus petites que celles de l'amiante, sont supposées
causer une "immuno-réaction forte", mais sont en réalité susceptibles de causer
des dommages irréparables à l'organisme.

Avant leur interdiction, les particules d'amiante avaient causé en raison de
leur taille minuscule des dommages pulmonaires et la mort de personnes exposées.

Les nanoparticules sont encore plus invasives.

Une fois entrées dans le corps, elles ne peuvent plus être enlevées, causant un
phénomène irréversible de "superfusion" et une "réaction infectieuse continue"
accompagnée d'affections pulmonaires mortelles."
http://www.santeglobale.info/tal/Gazette-anti-paranoiade.html


"Normalement on utilise des œufs de poules sur lesquels les virus sont cultivés.
On a besoin en effet de travailler sur des cellules vivantes. Car les virus ne peuvent se multiplier que de cette manière et donc, par définition, les préparations antivirus qui vont avec. Mais ce procédé présente un gros défaut, il est lent, il faut beaucoup d’œufs. Et il est long et complexe sur le plan technique. Une autre technique au potentiel remarquable consiste à cultiver les virus sur des cellules vivantes dans des bio-réacteurs. Pour cela il faut des cellules qui croissent et se divisent très vite. C’est un peu le procédé que l’on utilise pour la culture du yaourt que l’on réalise d’ailleurs aussi dans un bio-réacteur. Mais dans ce contexte la cellule a été tellement bouleversée dans son environnement et sa croissance qu’elle croît comme une cellule cancéreuse. Et c’est sur ces cellules au rendement très élevé que l’on cultive les virus. Seulement pour fabriquer le vaccin il faut extraire à nouveau les virus de ces cellules sur lesquelles ils ont été implantés. Et il peut donc se produire que durant le processus de fabrication du vaccin des restes de cellule cancéreuse demeurent dans la préparation. Comme cela se produit dans la fabrication classique avec les œufs. On sait ainsi que dans le cas d’une vaccination de la grippe classique des effets secondaires peuvent apparaître chez les personnes qui sont allergiques à l’ovalbumine que l’on trouve dans le blanc d’œuf. Il ne peut donc pas être exclu que des protéines, restes d’une cellule cancéreuse présentes dans un vaccin fabriqué par bio-réacteur, engendrent une tumeur sur la personne vaccinée."
http://www.santeglobale.info/tal/Vaccins-gazette-tal-schaller.html


"Il est connu que les adjuvants augmentent la possibilité des vaccins d’entraîner le système immunitaire à produire des anticorps. L’aluminium a été utilisé parce qu’il s’avérait particulièrement efficace. La manière dont l’aluminium agissait était inconnue jusqu’à ce qu’une étude soit récemment publiée dans Nature Medicine.

Ce que ces chercheurs ont découvert est particulièrement inquiétant. L’aluminium dans les vaccins provoque la mort cellulaire, mais pas une mort habituelle comme c’est le cas dans l’apoptose.

Ceci pourrait expliquer nombre de maladies auto immunes que l’on rencontre aujourd’hui.

Des parties de cellules et de l’ADN libre ne font pas partie d’une situation normale.

En cas d’apoptose les cellules meurent de l’intérieur. Cette mort résulte de la dissolution de toutes les parties de la cellule y compris de l’ADN. Les cellules qui meurent d’apoptose forment des fragments cellulaires que les cellules phagocytaires peuvent reconnaître et facilement engloutir.

Dans le cas de mort cellulaire due à un adjuvant vaccinal comme l’aluminium, la cellule éclate, relâche son ADN ainsi que d’autres parties de la cellule qui ne peuvent facilement être éliminés.

La mort cellulaire anormale est appelée nécrose. Dans ce cas les cellules ne se détruisent pas de manière contrôlée ; elles n’émettent pas non plus les signaux de nettoyage appropriés. Ce type de mort cellulaire qu’on appelle nécrose est susceptible de provoquer la gangrène (Voir sur Wikipedia la discussion sur la nécrose).

Une maladie auto immune est le résultat de dommages provoqués par un système immunitaire qui a été détraqué étant donné qu’il attaque des parties de son propre corps. L’arthrite rhumatoïde en est un tout premier exemple. Cette maladie se produit quand le système immunitaire attaque le cartilage.

Mécanismes possibles de la formation des maladies auto immunes

Que pourrait-il bien se passer quand les cellules sont tuées par l’aluminium des vaccins ? Des fragments de cellules se promènent alors dans le corps sans que les signaux appropriés soient envoyés pour lancer le nettoyage approprié. Contrairement aux blessures de surface, ces cellules ne peuvent être isolées par coagulation.

Il en résulte que le système immunitaire peut considérer ces fragments comme des envahisseurs et encourager le système immunitaire à créer des anticorps.

Il est probable que l’arthrite rhumatoïde soit provoquée d’une manière similaire quand le squalène est utilisé comme adjuvant . Bien que la mort cellulaire ne constitue pas en elle-même un facteur déterminant, il convient de considérer que le squalène est tout d’abord un collagène, la substance même qui produit le cartilage.

Il est bien connu que l’injection de collagène provoque l’arthrite rhumatoïde chez les souris. Bien que l’on adoucisse ici le terme en parlant d’arthrite adjuvante (« adjuvant arthritis »), il n’en reste pas moins que les souris auxquelles on injecte du collagène développent une maladie qu’il est impossible de distinguer de l’arthrite rhumatoïde.

Que les chercheurs, les médecins et les agences gouvernementales puissent nier que le squalène soit dangereux dépasse tout entendement. Aujourd’hui grâce à l’information fournie par Thomas Marichal dans « DNA released from dying host cells mediates aluminium adjuvant activity », nous possédons une forte indication de ce qui pourrait provoquer tant de maladies auto immunes aujourd’hui.

Serait-il possible que l’action qui renforce le réponse immunitaire suite à la vaccination – la mort cellulaire provoquée par l’adjuvant aluminium – provoque aussi la création d’anticorps à l’encontre des fragments de cellules produits pas la nécrose ?

Serait-il possible que le tissu nécrotique soit perçu comme un envahisseur, pour que des anticorps soient créés à son encontre ?"
http://www.santeglobale.info/tal/Vaccins-aout-2011.html

"L'idée de m'intéresser au formol injecté avec les vaccins est venue du « mal au dos » récurrent dont souffrait, depuis 17 ans, une amie que j'appellerai Éve dans ce qui suit. Les douleurs étaient parfois si intenses que son médecin, au bout de 5 ans, ne sachant plus que faire, avait fini par la mettre sous neuroleptiques.
Si je devais définir ma ligne de conduite lorsque j'ai commencé cette étude, je dirais que j'ai essentiellement cherché à répondre à cette question : que contient le vaccin antitétanique, en dehors de l'hydroxyde d'aluminium, qui puisse provoquer ce mal au dos ?
Éve souffrant essentiellement du dos, j'ai assimilé cette douleur à une tendinite latente et recherché la « fréquence vibratoire spécifique » émise par les tendons. Après avoir déterminé celle-ci, j'ai pu suivre quasiment en direct l'intensité de cette tendinite et la manière dont elle variait lorsqu'on mettait Éve en contact avec un produit quelconque.

Ce mode de test semblera à l'évidence aberrant en regard de la Science officielle, mais les personnes qui pratiquent la kinésiologie comprendront très bien.

J'ai alors testé les effets du formol, d'abord en dilution D4 (4ème décimale), puis pur.
Je dois dire qu'au cours des très nombreux tests que j'ai effectués dans ma vie, je n'ai jamais rencontré un produit aussi nocif. Non seulement le simple contact du formol entraînait une aggravation énorme au niveau de la tendinite, mais il provoquait également un blocage quasi complet du foie !

Je me suis souvenu alors que certains adeptes de la Médecine chinoise estiment qu'en cas d'empoisonnement, le corps mémorise à la fois la nature du poison et le point d'injection de celui-ci (la trace d'une morsure de vipère, qui réapparaît au même endroit à sa date anniversaire, pose bien des questions).

Par ailleurs, parmi les homéopathes, certains pensent qu'il est essentiel de « déprogrammer » les vaccins à partir de leur point d'injection.

Pour vérifier l'exactitude de cette conception, il suffisait de poser le formol successivement dans la main, puis sur le point d'injection des vaccins et d'observer si l'on obtenait une différence significative. Dans le cas présent, elle était énorme.

De plus, cela prouvait sans l'ombre d'un doute que le formol était bien en cause.

Autres satisfactions et pas des moindres, j'avais une fois de plus la preuve que la Médecine chinoise recèle des trésors d'observations et la certitude que certains homéopathes avaient parfaitement intégré le message.

La recherche du mode d'action du formol

Avant de tenter d'élaborer un traitement, j'ai essayé d'imaginer ce qui pouvait se passer dans un tissu vivant au contact du formol.

Comme on le sait, lorsqu'on trempe un papillon dans ce produit, on le retrouve quasiment intact 50 ans plus tard. Ainsi, il semble probable que, suite à l'injection du vaccin, les cellules en contact direct se trouvent quelque peu « momifiées ».

Une question incontournable se pose ici : une cellule momifiée est-elle morte ?

Si l'on en croit la Science officielle, une cellule morte est, en principe, éliminée par les défenses immunitaires. Dans le cas présent, il semble évident qu'elles sont toujours là, apparemment, durant de longues années, ce qui amène à la conclusion que le contact avec le formol fabrique des cellules mortes que l'organisme ne sait pas éliminer.

C'est ce constat qui m'a permis de formuler les deux hypothèses suivantes :


Les cellules momifiées par le formol sont assimilables à des corps étrangers.

L'organisme les isole au moyen de fibroses.


J'ai été conforté dans cette conception par le fait que certains thérapeutes, travaillant sur des dos douloureux, disaient sentir sous les doigts des « noeuds », qu'ils mettaient sur le compte de tensions musculaires (le fameux stress). Sans vouloir faire de peine à qui que ce soit, je trouve ce raisonnement un peu léger. À mon sens, il n'explique pas grand-chose, voire rien du tout. J'ai connu durant la dernière guerre beaucoup de gens qui avaient d'excellentes raisons d'être stressés et qui n'avaient pas mal au dos en dépit d'une literie plus que défaillante !

C'est pourquoi l'hypothèse de l'existence de fibroses, même très petites, me semble nettement plus crédible. À l'appui de cette idée, on peut ajouter les arguments suivants :

Si l'on assimile un muscle à un ensemble de fibres élastiques, la présence de fibroses sur certaines d'entre elles pose le problème de leur « résistance » lorsqu'elles sont soumises à un effort. Dès que celui-ci dépasse une valeur qui peut être très faible (tout dépend de l'emplacement de la fibrose), il y a surcharge, avec les conséquences que l'on devine.

Cela suffit à expliquer l'existence de tendinites plus ou moins importantes, locales, latentes, quasiment impossibles à déceler.

Ce qui était particulièrement déconcertant et décourageant dans le cas d'Éve, c'était le caractère aléatoire de ses crises de douleur. En effet, il était presque toujours impossible d'établir une corrélation précise entre celles-ci et les efforts qu'elle avait pu faire.


La recherche d'un traitement

Pour élaborer un vrai traitement, il faut s'en prendre aux causes, ce qui signifie, dans le cas présent, réussir à neutraliser le formol responsable des fibroses.

L'idée initiale consistait à définir une stratégie analogue à celle utilisée pour éliminer l'hydroxyde d'aluminium contenu dans les vaccins, à savoir : chélater le formol avec un produit approprié. Le problème, c'est que les spécialistes consultés, qui sont d'accord avec les hypothèses que nous venons d'exposer, sont très pessimistes quant à nos chances de réussite. La nature même du formol laisse effectivement peu de moyens d'action pour parvenir à le neutraliser, puisqu'il faut s'attaquer à sa spécificité.

C'est ainsi que je suis presque tenté de croire à certaines rumeurs, comme quoi les cadavres enterrés dans nos cimetières se décomposeraient de plus en plus mal, ce qui donne, paraît-il, des insomnies aux fossoyeurs !

C'est en cherchant un produit susceptible de remédier à la pseudo « insuffisance hépathique » d'Éve que le « hasard », en supposant que celui-ci existe, m'a fait découvrir une autre voie à explorer. En effet, à partir du moment où le formol transforme nos cellules en corps étrangers, une possibilité nouvelle apparaît : rechercher des produits qui permettent à l'organisme de rejeter ceux-ci.

Or, il semble bien que le Lycopodium ait cette très étrange propriété.

On trouve à son sujet, dans la littérature spécialisée, les commentaires suivants :

« Dans les abcès : il en active la maturité et favorise l'élimination du pus et des parties mortifiées, tant dans les tissus mous que dans les tissus osseux. Il ramène les corps étrangers à la peau, par exemple chez les blessés par plombs de chasse ».



Dans les essais effectués sur Éve, nous avons commencé par fabriquer un « patch » dont

voici la recette :

- prendre 5 granules de 5 CH, 7 CH, 9 CH, 12 CH et 15 CH de Lycopodium,

- les diluer dans de l'eau (la moins minéralisée possible),

- imbiber un morceau de buvard,

- mettre ce morceau de buvard dans un petit sachet en matière plastique étanche. On peut utiliser pour cela des sacs congélation que l'on sertira avec un appareil approprié.

Ce patch a été mis en place à demeure sur la zone vaccinale.


Dans les jours qui ont suivi, nous avons constaté :

- l'amélioration progressive de la fréquence des tendons,

- une diminution importante de l'effet produit par le contact direct du formol sur la zone vaccinale,

- un « blocage » de plus en plus important du foie.

Ces résultats montrent que l'état inflammatoire des tendons semble bien régresser, même si Éve continue à ressentir une « raideur », ce qui n'a rien de surprenant vu que ses douleurs durent depuis 17 ans.

Quant au « blocage » du foie, l'hypothèse qui m'a semblé la plus plausible est que celui-ci récupère et stocke les corps étrangers délogés et qu'il éprouve des difficultés à les éliminer. Reste donc un problème à résoudre : comment aider le foie dans son travail de nettoyage ?

Les tests effectués dans ce but montrent qu'il est possible d'améliorer sa « fréquence vibratoire spécifique » avec le Lycopodium en Hautes Dilutions, ce qui nous a conduits à réaliser un nouveau patch avec celui-ci.

Il faut signaler ici un phénomène très curieux : lorsqu'on pose ce patch directement sur le foie, les tests ne donnent aucun résultat. Pour avoir un effet bénéfique, il doit impérativement être mis sur la zone vaccinale.

Conclusion provisoire :

À ce stade des recherches, il est beaucoup trop tôt pour tirer des conclusions définitives.

Je tiens à faire remarquer que mon étude est restée limitée aux effets du formol sur les cellules situées au niveau du point d'injection des vaccins. Reste évidemment à se préoccuper de ce qui a pu être véhiculé par le sang."
http://www.santeglobale.info/tal/Vaccins-aout-2011.html
Faire régulièrement un nettoyage du foie & vésicule biliaire selon la méthode du Dr clark ou d'andréa Moritz est un bon complément au Lycopodium. (Voir les livres du Dr clark 'La guérison est possible' et d'andéra Morits 'Netoyez votre foie & vésicule biliaire')


"Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi tant d’enfants sont allergiques aux arachides à l’heure actuelle?

D’où provient cette hausse soudaine de ce type d’allergies ?

Avant 1900, les réactions violentes aux arachides étaient inconnues. Aujourd’hui, environ un million d’enfants sont allergiques aux arachides dans ce pays (USA).

Le changement se produisit avec les vaccins. Les huiles d’arachide furent introduites en tant qu’excipients des vaccins, au milieu des années 1960’. Dans les années 80’, elles sont devenues l’excipient préféré. Elles étaient considérées comme des adjuvants, des substances capables d’accroître la réactivité au vaccin.

La première étude sur les allergies aux arachides n’a pas été entamée avant 1973. C’était une étude sur les excipients à base d’arachides, utilisés dans les vaccins. Peu après cela, et ce fut un des résultats de cette étude, les fabricants ne furent plus tenus de révéler la totalité des ingrédients des vaccins.

Il serait assez imprudent de nourrir un nouveau né avec des arachides puisque son système digestif est largement immature. Mais ceci est encore pire- injecter directement des protéines intactes dans le sang du bébé. Ces protéines se trouvant dans 36 vaccins que l’enfant reçoit avant l’âge de 18 mois."
http://www.santeglobale.info/tal/Vaccins-aout-2011.html


"Retournons mentalement 250 ans en arrière et essayons d’imaginer comment on vivait dans une grande ville.

Les immondices, les animaux morts, les déjections animales tout était jeté à la rue et y pourrissait.

Là où on avait placé des égouts, les tuyaux étaient fragiles, se brisaient facilement et laissaient s’écouler le liquide dans les arrivées d’eau potable sous faible pression.

La nourriture était la plupart du temps peu variée. Au cours de certaines saisons, aucune nourriture fraîche n’était disponible.

L’hygiène se résumait souvent à un bain annuel.

Les gens les plus pauvres vivaient dans des maisons surpeuplées et guère ventilées.

Ces conditions commencèrent à changer vers 1750 mais persistèrent jusqu’à un certain degré jusque dans les années 1900.

Qu’a-t-on réalisé ? Qu’avons-nous appris par rapport à l’immunité ?

* L’immunité s’est améliorée parce qu’on a commencé à nettoyer les étables.

* L’immunité s’est améliorée parce qu’on a commencé à nettoyer les rues.

* L’immunité s’est améliorée grâce à de l’air plus pur, ainsi qu’à la ventilation des maisons.

* L’immunité s’est améliorée grâce au perfectionnement de la plomberie qui a empêché que l’eau potable soit contaminée par les eaux usées.

* L’immunité s’est améliorée grâce à l’approvisionnement en nourriture fraîche tout au cours de l’année.

* L’immunité s’est améliorée grâce aux perfectionnements apportés à l’hygiène générale.

* L’immunité s’est améliorée grâce à un contrôle plus efficace des insectes.

Pour être très clair, nous disons que l’immunité naturelle existe bel et bien. Cette immunité naturelle est l’apanage de tous ceux qui s’arrangent pour maintenir l’équilibre chimique cellulaire de leur corps, sans qu’il soit nécessaire d’avoir fait telle ou telle maladie ou d’avoir subi telle ou telle vaccination.

Est-ce qu’un vaccin qui introduit des ordures dans le corps est susceptible d’améliorer l’immunité ? "
http://www.santeglobale.info/tal/Vaccins-nouvelles-janvier-2012.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alumbrados

avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 07/04/2012

MessageSujet: Re: Gardasil : Un vaccin encore plus toxique que les autres   Sam 7 Avr - 13:38

le GARDASIL n'est pas un vaccin contre le cancer c'est contre les génotypes 6, 11, 16 et 18 du papillomavirus humain. Les effets secondaire sont les effets du HPV, les variantes 16 et 18 seraient en partie responsables de certains cancers du col de l'utérus chez la femme et les génotypes 6 et 11 causeraient le plus souvent des condylomes lorsque ces derniers produisent une pathologie. Il faut bien retenir précédemment "en partie responsables de certains cancers du col de l'utérus". Le Gardasil est controversé dans la population et auprès de certains spécialistes en raison d'effets secondaires. Il faut bien comprendre qu'il n'a pas été commercialiser a des fin néfaste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sun is shining

avatar

Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: Gardasil : Un vaccin encore plus toxique que les autres   Sam 7 Avr - 13:46

C'est ton droit de demeurer naïf en remettant ta santé entre les mains des laboratoires pharmaceutiques. Ces derniers n'ont rien à gagner financièrement à te rendre et à te maintenir en bonne santé. Le scandale du Médiator ne te dit rien ? L'affaire du sang contaminé non plus ?
Commences par te renseigner sur le plasma de quinton qui était utilisé autrefois comme alternative à la transfusion sanguine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alumbrados

avatar

Nombre de messages : 14
Date d'inscription : 07/04/2012

MessageSujet: Re: Gardasil : Un vaccin encore plus toxique que les autres   Sam 7 Avr - 13:53

Je souligne que je ne suis pas pour les laboratoire pharmaceutique qui sorte des médicament ayant des effets secondaire plus grave que la maladie traité. Je me dresse pour la liberté de la vrai information a l'inverse du premier poste de ce topique dont le seul but est de choquer les gents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sun is shining

avatar

Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: Gardasil : Un vaccin encore plus toxique que les autres   Sam 7 Avr - 18:13

Le premier post de ce topic dont tu parles est issu du site du Dr Tal Schaller, ayant obtenu son doctorat de médecine, sorti major de sa promotion. Es-tu mieux placé que lui pour parler d'information sur le sujet ?
Le but de son article n'est pas de choquer mais bien d'informer. Libre à chacun de se faire sa propre opinion. Même une émission passée récemment sur france 5 sur les dangers de la vaccination, expliquait que de toute façon il existait des centaines de cancers de col de l'utérus et que le Gardasil n'en ciblait que 2 tout en ayant un risque élevé d'effets secondaires graves.
Et même pour les 2 types de cancer ciblés, cela ne signifie pas pour autant que le vaccin soit actif même pour ces 2 types de cancer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
superwand
Grand Vaudou
avatar

Nombre de messages : 2266
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: Gardasil : Un vaccin encore plus toxique que les autres   Sam 7 Avr - 19:06

je partage l'avis d'alumbrados sur les vaccins en général

je ne les trouve pas aussi néfastes qu'on veut parfois le dire
mais il faut accepter aussi la vérité sur certains vaccins qui sont dangereux pour la santé et qui innoculent
du mercure et de l'aluminium entre grande quantité dans l'organisme
sans compter probablement les nanotechnologies qu'ils y ajoutent

par ex, le vaccin contre l'hépatite B est une horreur
il faut absolument l'éviter

j'ai eu cette discussion avec un psy, interne de l'hopital de draguignan
qui m'a pris pour un fou
elle meme avait bien sur du etre vaccinée , travaillant en milieu hospitalier

un an après a peine, elle a développé une maladie auto immune inconnue , s'apparentant a la sclérose en plaques
ça fait 15 ans, elle n'est jamais sortie d'affaire, aujourd'hui elle ne peut plus exercer son métier
elle a pris 30 ans en 15
c'était une belle femme
c'est aujourd'hui mamie de 38 ans

c'est un scandale pur et simple et je connais beaucoup de cas semblables

ma femme elle meme a développé une myofasciite il y a deux ans
que j'ai réussi a guérir partiellement, mais si je n'avais pas été la,
elle serait aujourd'hui sur une chaise roulante
pour une sportive de haut niveau dont c'est le métier, imaginez les conséquences sur le mental

et la médecine classique n'offre en guise de remède, que des anti dépresseurs et des calmants pour myofasciite

mardi je reçois une patiente qui a une fibromyalgie et qui entendu parler de mes résultats
je vous en dirai plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reveillezvous.lightbb.com
Sun is shining

avatar

Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: Gardasil : Un vaccin encore plus toxique que les autres   Dim 8 Avr - 12:20

"Tous les vaccins sont inutiles, inefficaces et dangereux." (Dr Guislaine Lanctôt)
Lisez les livres sur le sujet comme ceux du Dr tal Schaller 'Vaccins, un génocide planétaire', Dr Lanctôt 'La mafia médicale', Sylvie Simon 'Vaccins, mensonges et propagande' etc... pour vous faire un avis éclairé.

Citations de médecins sur les vaccins :
http://www.dailymotion.com/video/xa9vti_citations-de-medecins-contre-les-va_news?search_algo=1
http://www.dailymotion.com/video/xaa7ow_citations-de-medecins-contre-les-va_news?search_algo=1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
superwand
Grand Vaudou
avatar

Nombre de messages : 2266
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: Gardasil : Un vaccin encore plus toxique que les autres   Dim 8 Avr - 13:54

sun

tu le sais je ne suis pas d'accord pour etre aussi catégorique

que ce soit pour la rage, le tetanos, la tuberculose
sans les vaccins ça serait une hécatombe

maintenant, je ne suis pas pour la vaccination obligatoire, ni a outrance
je pense qu'il faut etre prudent avec les vaccins, mais que parfois on est obligés d'y passer
il faut reconnaitre une avancée , et reconnaitre aussi ses risques

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reveillezvous.lightbb.com
Sun is shining

avatar

Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: Gardasil : Un vaccin encore plus toxique que les autres   Dim 8 Avr - 15:18

Je sais que nous n'avons pas le même point de vue sur le sujet en effet. Il faut lire les livres cités pour être mieux informé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
superwand
Grand Vaudou
avatar

Nombre de messages : 2266
Date d'inscription : 03/12/2005

MessageSujet: Re: Gardasil : Un vaccin encore plus toxique que les autres   Mar 10 Avr - 14:38

lire des livres certes

mais ouvrir les yeux et regarder le monde et son évolution aussi

sans la vaccination nous aurions toujours des épidémies de choses que l'on peut désormais guérir grace à cela
et personne ne me fera changer d'avis

ça n'empeche pas que je suis très vigilant sur la vaccination massive et très réticent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://reveillezvous.lightbb.com
Sun is shining

avatar

Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: Re: Gardasil : Un vaccin encore plus toxique que les autres   Mar 10 Avr - 15:58

Tu restes figé sur les mensonges issus de la propagande pharmaceutique. On en a déjà débattu, les grandes épidémies n'ont pas disparu grâce aux vaccins mais grâce à l'amélioration des conditions de vie et d'hygiène.

"Le microbe n'est rien, c'est le terrain qui est tout."
Tout est dit dans cette phrase. Tant que tu ne l'auras pas compris, tu resteras dans l'erreur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gardasil : Un vaccin encore plus toxique que les autres   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gardasil : Un vaccin encore plus toxique que les autres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La vérité sur le Gardasil
» Contrairement à ce que tu crois, ton bonheur ne dépend pas de l'attitude des autres.
» Se libérer du regard des autres
» Le poisson devenu toxique.
» VACCIN CONTRE LA GASTRO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REVEILLEZ VOUS :: ACTUALITES :: INFORMATION, EVENEMENTS RECENTS-
Sauter vers: