REVEILLEZ VOUS

Partage de données sur la progression spirituelle
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La gemmothérapie, médecine des bourgeons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sun is shining



Nombre de messages : 981
Date d'inscription : 09/12/2010

MessageSujet: La gemmothérapie, médecine des bourgeons   Sam 30 Juin - 14:24

LA GEMMOTHERAPIE

Introduction :

"La gemmothérapie a été créée par le Dr Pol Henry (1918 - 1998). C’est une médecine non conventionnelle qui emploie des tissus embryonnaires végétaux en croissance (jeunes-pousses, bourgeons, radicelles). Pour cela on prépare des macérations dans un mélange d'eau, de glycérine et d'alcool afin d’obtenir un extrait appelé « macérât glycériné ». Le mot gemmothérapie est issu du latin « gemmae », qui veut dire à la fois bourgeon et pierre précieuse (allusion à la stabilité apparente des bourgeons en hiver ainsi qu'à leur préciosité).

Un peu d’histoire :

Le docteur Henry a été le premier à postuler que le tissu végétal formé de cellules se divisant rapidement et qui constitue la zone de croissance des plantes (méristème), devait renfermer toute l'énergie informative au développement des arbres. Il appela cette nouvelle facette de la phytothérapie, la phytoembryothérapie qui plus tard sera nommée la gemmothérapie, nom donné par le docteur homéopathe Tetau.

La gemmothérapie est assimilé à un complément alimentaire et non à un médicament et elle est pratiquée essentiellement en France, en Belgique et en Italie. De nombreux praticiens de médecines non conventionnelles utilisent ces macérâts pour le drainage d’un organe que chaque bourgeon de plante a pour cible privilégié.

Les plantes utilisées en gemmothérapie sont : airelle rouge, arbre de Judée, aubépine, aulne glutineux, bouleau, cassis, charme commun, châtaignier, chêne pédonculé, chêne rouvre, citronnier, cormier, cornouiller sanguin, cèdre du Liban, églantier, érable champêtre, eucalyptus globulus, figuier commun, framboisier, frêne élevé, genévrier commun, gui, marronnier, maïs, noisetier commun, noyer commun, olivier, orme, peuplier noir, platane d’orient, romarin, ronce commune, sapin blanc, seigle, séquoia géant, tilleul argenté, tilleul, viorne lantane.

Les bourgeons :

Le bourgeon a à sa base une zone mérismatique fais de cellules indifférenciées qui ne fabrique pas de photosynthèse mais qui croissent très rapidement à l’instant du débourrage. Un méristème peut pousser indéfiniment tant qu'il est en vie et qu’il fabrique chaque année les feuilles de l'arbre : in vitro, une de ces cellules végétales peut reconstituer le végétal dans son ensemble).

Ces bourgeons contiennent toute la puissance du végétal car ses cellules embryonnaires se retrouvent en phase de multiplication cellulaire intense. Ils renferment plus information génétique (acides nucléiques) que les autres tissus et contiennent des oligo-éléments, des minéraux, des vitamines, des facteurs de croissance (hormones), des enzymes ainsi que la sève minérale concentrée donnée par l'arbre ou la plante au printemps.

D’après le Dr Henry, la gemmothérapie rassemble les énergies biologiques potentielles des éléments embryonnaires. Les bourgeons sont un concentré d'information qui contient le potentiel du totum de la plante. Par exemple le macérât glycériné de tilleul argenté a à la fois les propriétés sédatives liées aux fleurs mais également les vertus dépuratives et diurétiques de l'aubier. Autre exemple, le bourgeon d'Aubépine a à la fois les propriétés médicinales du fruit de par son action sur le muscle cardiaque et celles de la fleur de par son action sur le rythme cardiaque.



Vertus drainantes :

La gemmothérapie a été conçue comme méthode de drainage s’inscrivant dans une philosophie et une prescription homéopathiques et dont le but est de désintoxiquer l’organisme en soulageant le travail des émonctoires. L’intérêt est double. D’abord, en supprimant les substances toxiques et les déchets, on diminue les risques de pathologie, ensuite on favorise l’efficacité du remède homéopathique.

C’est vrai qu’en homéopathie il existe plusieurs moyens de drainer l’organisme, mais la gemmothérapie va stimuler les organes d’élimination grâce à ses principes actifs riches en substances de croissance (giberellines et auxines). Du coup, le terrain du patient est épuré de tous les déchets qui engendraient des symptômes masquant le véritable problème, son médecin peut ainsi analyser plus précisément son cas et donner le traitement approprié.

Utilisation des macérât glycérinés :

Les macérât glycérinés sont fabriqué avec les tissus embryonnaires de végétaux frais. Dès la récolte les bourgeons sont mis à macérer pendant trois semaines dans un mélange d’alcool et de glycérine avant filtration. Ensuite vient une dilution à la première décimale (dans un mélange d’eau, d’alcool et de glycérine) pour terminer la confection du produit. Le conditionnement se fait habituellement en flacons de 60 ou 125 ml.

La dilution à la première décimale hahnemannienne est pratiquée pour éviter la très forte concentration en principe actif des bourgeons frais car il y a un risque (à l’état de teinture mère) d’engendrer différents phénomènes d’intolérance chez certaine personnes plus sensibles que d’autres. Cette dilution minimale donne ainsi un remède concentré qui reste actif mais inoffensif.

On prend généralement 50 à 75 gouttes par jour (sans mélanger les différents flacons entre eux et sans les prendre au même moment). Les gouttes se mélangent avec un peu d’eau.

Quelques indications thérapeutiques :

Le macérât glycériné de bourgeons de figuier est analgésique, antidépresseur, anti-migraines, anti-eczéma, combat les maladies psychosomatiques et les ulcères d'estomac.

Le macérât glycériné de bourgeons de cormier est un draineur veineux (contre les varices, les hémorroïdes et les ulcères variqueux). C’est aussi un remède contre la ménopause.

Le macérât glycériné de bourgeons de Tilleul argenté un puissant tranquillisant, utilisé aussi dans la ménopause et la pré-ménopause contre les bouffées de chaleur.

Le macérât glycériné de bourgeons d'Aulne glutineux est indiqué pour les thromboses veineuse et rétinienne et pour les soins liés aux infarctus."
(Suite : Voir tableau avec les indications suivant les pathologies)
http://www.osteopathes-france.com/gemmotherapie.html (Glossaire des bourgeons & indications)
http://www.herbalgem.com/FR/remedies/overview2.php (Macérats bio de bourgeons & jeunes pousses)
http://www.amazon.fr/La-Gemmoth%C3%A9rapie-bourgeons-Philippe-Andrianne/dp/2930353066/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1340923023&sr=1-1 (Le livre de référence)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ninie.221



Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 23/08/2012

MessageSujet: gemmothérapie   Jeu 23 Aoû - 8:06

Bonjour,
Justement je cherchais des informations sur la gemmothérapie, merci d'avoir apporté ces précisions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
La gemmothérapie, médecine des bourgeons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La gemmothérapie : thérapie naturelle
» Gemmothérapie
» gemmothérapie :Nettoie les poumons et lutte contre la toux des fumeurs
» Extrait de pépins de raisin: des propriétés antileucémiques!
» CONNAISSEZ VOUS LA GEMMOTHERAPIE ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
REVEILLEZ VOUS :: MATERIALITE :: ALIMENTATION ET SOLUTIONS NATURELLES-
Sauter vers: